Alexandra Szacka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes. (mai 2014).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références.

Alexandra Szacka
Defaut 2.svg
Informations générales
Formation
Activité
A travaillé pour

Alexandra Szacka est une journaliste-correspondante à l'étranger, plus précisément en Europe, pour la chaîne Radio-Canada.

Biographie[modifier | modifier le code]

Polonaise d'origine, Alexandra Szacka a immigré au Canada avec ses parents à l'âge de 16 ans. Elle a fait ses études à l'Université Laval où elle fut diplômée en 1981 d'une maîtrise en anthropologie. Elle parle couramment cinq langues : le français, l'anglais, l'espagnol, le polonais et le russe.

Elle mène une carrière journalistique depuis plus de 25 ans, d'abord à Radio-Québec, puis à Radio-Canada.
Elle a été reporter pendant plusieurs années aux émissions Nord-Sud, Enjeux et Zone libre. Pour Nord-Sud, en 1989, elle couvre notamment le Printemps de Pékin. De 1998 à 2000, elle coordonne le bureau des réseaux français de Radio-Canada à New York. En 2006, elle est envoyée spéciale de Radio-Canada en Afghanistan. Elle est ensuite correspondante et chef de bureau bilingue anglais-français, de Radio-Canada/CBC, en Russie de 2007 à 2010. Elle y a notamment couvert la guerre en Géorgie et les élections en Iran. Elle a aussi brossé un portrait inédit du président de la Tchétchénie, Ramzan Kadyrov. De 2010 à 2014, à Paris, elle a été correspondante pour l’Europe, toujours pour la chaîne Radio-Canada. Depuis août 2014 elle est éditorialiste à RTL.

Nominations[modifier | modifier le code]

En 1989, Alexandra reçoit la mention de meilleur reportage étranger par la Communauté des télévisions francophones pour le reportage qu'elle a fait sur la dette extérieure du Mexique ainsi que le prix Judith-Jasmin pour ce même reportage.

En 2002, elle reçoit pour la seconde fois le Prix Judith-Jasmin diffusé à l'émission Enjeux sur les ondes de Radio-Canada.

Elle reçoit en 2004 le prix Gémeaux du meilleur texte pour le reportage « Chili, trente ans plus tard ».

En 2010, elle a obtenu le prix Grands Diplômés de l'Université Laval.

Elle a travaillé à l'Institut Québécois de recherche sur la culture. Elle est co-auteur du livre Juifs et réalités juives au Québec, éditions IQRC.

Webosphère[modifier | modifier le code]

Alexandra publie ses reportages écrits sur le site de Radio-Canada et écrit sur son blog de ce même site.

Reportages 2012[modifier | modifier le code]

Reportages 2011[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]