Alexandra Pakhmoutova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aleksandra Pakhmutova
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalités
Formation
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Autres informations
Domaines
Membre de
Instrument
Site web
Distinctions
Liste détaillée
Honorary citizen of Volgograd (d)
Prix du Komsomol ()
Ordre du Drapeau rouge du Travail ()
Artiste émérite de la République socialiste fédérative soviétique de Russie (d) ()
Prix d'État de l'URSS ()
Artiste du peuple de la RSFSR (en) ()
Ordre de Lénine ()
Artiste du peuple de l'URSS ()
Ordre de l'Amitié des peuples ()
Héros du travail socialiste ()
Ordre du Mérite pour la Patrie - 2e classe ()
Citoyen d'honneur de Moscou ()
Ordre Francysk Skaryna (en) ()
Through Art – to Peace and Understanding (en) ()
Ordre du Mérite pour la Patrie, 1re classe ()
Ordre de la princesse Olga ()
Ordre du Mérite pour la Patrie - 3e classe ()
Prix d'État de la Fédération de Russie ()
Q30889228 ()
Ordre de Saint-André ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Alexandra Nikolaïevna Pakhmoutova (russe : Александра Николаевна Пахмутова, née le à Beketovka, près de Stalingrad) est une compositrice russe et soviétique. Elle demeure l'une des figures de la musique populaire soviétique puis russe depuis le début de sa carrière dans les années 1960. En 1984, elle est décorée de la médaille des artistes du peuple de l'URSS. Elle est l'épouse du parolier Nikolaï Dobronravov[1].

Jeunesse et carrière[modifier | modifier le code]

Alexandra Pakhmoutova est née le à Beketovka (aujourd'hui quartier de Volgograd) en URSS. Elle commence très tôt à jouer du piano et à composer de la musique. En 1953, elle sort diplômée du conservatoire de Moscou. Elle poursuit ensuite ses études auprès du compositeur Vissarion Chebaline.

Sa carrière reste notable pour la diversité des genres où Pakhmoutova s'est fait remarquer[2] : elle a composé des pièces pour des orchestres symphoniques, des ballets, de la musique pour enfants et des bandes originales. Parmi ses plus célèbres chansons figurent Cuba, mon amour, à propos de la Crise des missiles de Cuba en [3], interprétée notamment par Joseph Kobzon ainsi que Et la lutte continue, chanson composée en 1974 en hommage à Lénine et à la Révolution d'Octobre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) Komsomolskaïa Pravda, article du 11 septembre 2008
  2. « Aleksandra Pakhmutova », sur IMDb (consulté le )
  3. …Или вот—песня «Куба — любовь моя» — это песня о нашей дружбе с народом острова Свободы. Она была написана в дни, когда героическому народу Кубы, только что начавшему строить новую жизнь, грозила опасность новой интервенции. Я стремилась придать песне мужественный характер, и в то же время подчеркнуть её национальный колорит. Поэтому походная, маршевая мелодия звучит как бы на фоне сопровождения гитарных переборов в характерном танцевальном ритме, ЧЬИ ПЕСНИ ТЫ ПОЁШЬ:АЛЕКСАНДРА ПАХМУТОВА

Liens externes[modifier | modifier le code]