Alexandra Louis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louis.

Alexandra Louis
Illustration.
Alexandra Louis en juin 2017.
Fonctions
Députée française
En fonction depuis le
(2 ans, 5 mois et 10 jours)
Élection 18 juin 2017
Circonscription 3e des Bouches-du-Rhône
Législature XVe (Cinquième République)
Groupe politique LREM
Prédécesseur Sylvie Andrieux
Biographie
Date de naissance (36 ans)
Lieu de naissance Grenoble (Isère, France)
Nationalité Française
Parti politique LREM

Alexandra Louis, née le [1] à Grenoble (Isère)[2], est une avocate et femme politique française, élue députée de la troisième circonscription des Bouches-du-Rhône lors des élections législatives de 2017.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Alexandra Louis est née d'une famille d'origine corse et provençale qui a dû quitter Marseille pour trouver ailleurs des perspectives professionnelles. Sa mère est auxiliaire de puériculture et son père, ancien Marin-Pompier, est agent de sécurité. Elle partage sa jeunesse entre Grenoble et Marseille. En quittant le collège, il lui a été annoncé qu'elle ne pourrait jamais avoir son bac. Assignée au banc de l'échec scolaire, elle s'est engagée sur le chemin de la réussite que grâce à la persévérance d'un professeur de français qui ne croyait pas au déterminisme[3].

Alexandra Louis est avocate au barreau de Marseille en droit du travail, droit pénal et droit des mineurs.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Alexandra Louis est élue députée de la 3e circonscription des Bouches-du-Rhône pour La République en marche ! avec 52,42% des voix au second tour des élections législatives de 2017[4], face au maire FN du septième secteur de Marseille, Stéphane Ravier. Elle n'avait jamais eu d'engagement partisan auparavant. Elle a choisi de siéger à la Commission des lois de l'Assemblée nationale. Elle s'engage en particulier sur les violences sexistes et sexuelles, l'habitat indigne et les droits humains et la protection de la jeunesse.

  • Les violences sexistes et sexuelles

En 2018, Alexandra Louis est nommée rapporteur de la loi sur les violences sexistes et sexuelles (dite loi Schiappa). Elle obtient sur ce projet de loi un accord conclusif avec le Sénat en commission mixte paritaire. Une mission d'évaluation de la loi lui sera confiée en 2019[5]. Elle incite particulièrement les jeunes femmes à s’intéresser à la politique[6].

  • L'habitat indigne à Marseille

Depuis le début de son mandat, Alexandra Louis est engagée contre l’habitat indigne et les marchands de sommeil à Marseille. Elle remet au ministre Jacques Mézard en un rapport alarmant sur la situation du Parc Corot où elle se rend régulièrement.[7] Après le drame du 5 novembre 2018, elle critique la gestion de l'habitat dégradé par la ville de Marseille. La tour A du Parc Corot est finalement évacuée en et murée en janvier. Elle remet en une note au ministre de la Ville Julien Denormandie demandant un plan d'urgence pour la cité des Rosiers à Marseille[8]. À la demande du Premier ministre Édouard Philippe, Alexandra est associée à la mission gouvernementale de lutte contre l'habitat indigne de son collègue Guillaume Vuilletet. Le rapport de cette mission devrait être remis au gouvernement avant l'été 2019.

  • Les droits humains et la protection de la jeunesse

Alexandra Louis siège à l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe. Dans ce cadre, elle est partie à Odessa et à Kiev pour observer le bon déroulement des deux tours de l'élection présidentielle d' en Ukraine. Élue co-présidente du groupe d'étude sur les droits de l'enfant et la protection de la jeunesse, elle s'implique sur la réforme et la codification de l'ordonnance de 1945 relative à la justice des mineurs.

  • Autres activités

Alexandra Louis préside le groupe d'amitié France-Madagascar.

Elle prend à partie fin Alexis Corbière à propos de l'incident l'ayant opposé à Véronique Riotton pendant l'examen de la loi dite anticasseurs[9].

Dans le cadre du grand débat national de 2019, Alexandra Louis organise à sa permanence parlementaire du 73 rue Alphonse Daudet 13013 un café débat citoyen chaque samedi matin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]