Alexandra Illmer Forsythe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alexandra Illmer Forsythe
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activité
Conjoint
Enfant
Diana E. Forsythe (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Domaines
Livres
  • Computer science: A First Course (1969)
  • Computer science: BASIC Language (1970)
  • Programming Language Structures (1978)

Alexandra "Sandra" Winifred Illmer Forsythe () est une informaticienne américaine connue principalement comme coauteure d'une série de manuels d'enseignement d'informatique[1] durant les années 1960 et 1970[2], y compris en 1969 le tout premier manuel d'enseignement d'informatique, intitulé Computer Science: A First Course[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexandra Forsythe (née Illmer) est née à Newton (Massachusetts) et a grandi à Cortland (New York)[4]. Elle étudie au Swarthmore College, où elle rencontre son futur mari George Forsythe et obtient un baccalauréat universitaire en mathématiques. Elle et George sont tous deux admis aux cours de PhD en mathématiques à l'université Brown. Mais tout en étant une étudiante exceptionnelle, elle ne peut pas continuer ces études parce que le doyen de l'université n'acceptait pas une femme mathématicienne et supprime sa bourse d'étude[5]. Finalement elle quitte l'université Brown et termine sa maîtrise universitaire au Vassar College en 1941 tout en y étant instructrice[4],[6]. Elle épouse George Forsythe le , le jour où il obtient son doctorat en mathématiques[6].

Activités[modifier | modifier le code]

En 1969, Forsythe publie le livre Computer Science: A First Course[3]. En 1975 paraît une deuxième édition[3]. En 1978, Forsythe publie, avec Elliot I. Organick, le livre Programming Language Structures[3]. Forsythe a enseigné à l'université Stanford et à l'université d'Utah[4]. Ses livres ont été traduits en quinze langues[6]. Alexandra Forsythe était mariée avec George Forsythe et a pris part à l'élaboration du programme d'informatique à l’université Stanford[7].

Livres[modifier | modifier le code]

  • Alexandra I. Forsythe, Thomas Keenan, Elliott Organick et Warren Sternberg, Computer science: A First Course, New York, 1, , 741 p. (ISBN 0471266809)
  • Alexandra I. Forsythe, Thomas Keenan, Elliott Organick et Warren Stenberg, Computer science: BASIC Language, New York, 1, (ISBN 0471266779)
  • Elliott Organick, Alexandra I. Forsythe et Robert Plummer, Programming Language Structures, New York, 2, (ISBN 9780125282604)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Brigham Narins, World of Computer Science: A-L, Gale Group, , 243 p. (ISBN 9780787649609).
  2. « The Ada Project », sur www.women.cs.cmu.edu (consulté le 11 mai 2016).
  3. a b c et d James A. Inman, Computers and Writing: The Cyborg Era, Routledge, , 67 p. (ISBN 9781135636951).
  4. a b et c « Oral History Interview with Alexandra Forsythe ».
  5. Thomas J. Misa, Communities of Computing: Computer Science and Society in the ACM, Morgan & Claypool Publishers, , 68–69 p. (ISBN 9781970001877).
  6. a b et c Nécrologie, San Francisco Chronicle, January 4, 1980, copie sur findagrave, consulté le 12 mai 2016.
  7. « University Digital Conservancy »

Liens externes[modifier | modifier le code]