Aller au contenu

Alexander Søderlund

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alexander Søderlund
Image illustrative de l’article Alexander Søderlund
Alexander Søderlund en 2013
Biographie
Nom Alexander Toft Søderlund
Nationalité Norvégien
Naissance (36 ans)
Haugesund (Norvège)
Taille 1,87 m (6 2)
Période pro. 2006-
Poste Attaquant
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
1993-2005 Stegaberg IL
2005-2006 FK Haugesund
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2007 Vard Haugesund 011 0(4)
2008 Virtus Lanciano 000 0(0)
2008-2010 Trévise FBC 000 0(0)
2008 UR Namur 003 0(0)
2009 Botev Plovdiv 000 0(0)
2009 FH Hafnarfjörður 022 0(4)
2010 Calcio Lecco 007 0(0)
2010 Vard Haugesund 012 0(4)
2011-2013 FK Haugesund 074 (26)
2013-2015 Rosenborg BK 092 (51)
2016-2018 AS Saint-Étienne 052 0(6)
2018-2019 Rosenborg BK 087 (26)
2020 BK Häcken 028 0(9)
2021 Çaykur Rizespor 011 0(4)
2021-2023 FK Haugesund 052 0(7)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2006 Norvège espoirs 001 0(0)
2012- Norvège 032 0(2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales senior, incluant le parcours amateur et en équipe réserve.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 22 décembre 2023

Alexander Toft Søderlund, né le à Haugesund en Norvège, est un footballeur international norvégien jouant au poste d'attaquant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Débuts à l'étranger (2008-2010)[modifier | modifier le code]

Ses tentatives pour briller dans différents championnats inférieurs étrangers, notamment en Italie (troisième division et quatrième division italiennes) et en Belgique (division 2 belge), furent des échecs successifs. Il est passé dans six différents clubs, dans cinq championnats étrangers différents entre 2008 et 2010. À l'été 2010, son expérience infructueuse à l'étranger se termine quand le club de Lega Pro Seconda Divisione (quatrième division italienne) de Leco décide de ne pas prolonger sa période d'essai initialement prévue pour quatre mois. Il se résout alors à rentrer en Norvège.

Retour en Norvège (2010-2016)[modifier | modifier le code]

Après un passage au club de division 2 norvégienne SK Vard Haugesund en 2010-2011 ainsi qu'au FK Haugesund entre 2011 et 2013, l'attaquant norvégien s'engage alors avec le Rosenborg BK.

Durant la saison 2015 à Rosenborg BK, il dispute 27 rencontres dont 26 en tant que titulaire et inscrit 22 buts[1]. Sur ses 22 buts, il inscrit six doublés et transforme deux penaltys. Il termine meilleur buteur du championnat devant Adama Diomande et ses 17 buts[2]. Sur le plan collectif, Rosenborg finit à la première place du championnat de Tippeligaen[2]. Le club remporte également la Coupe de Norvège[3] où il dispute quatre matchs et inscrit deux buts : le premier en quarts de finale[4] de la compétition, et le second en demi-finale[5].

AS Saint-Étienne (2016-2018)[modifier | modifier le code]

Il arrive en France en afin de renforcer le secteur offensif de l'AS Saint-Étienne, mis à mal par la grave blessure de Robert Berić deux mois plus tôt[6]. Il signe un contrat de trois ans et demi en faveur du club stéphanois, pour une indemnité de 1,4 million d'euros[7]. Après sa signature, il déclare être fier de porter le maillot vert, ce transfert étant la chose la plus importante qu'il lui soit arrivé dans sa carrière[8]. Il devient ainsi le deuxième norvégien à jouer pour l'AS Saint-Étienne après Bjørn Tore Kvarme.

Il fait sa première apparition sous le maillot vert le 10 janvier en tant que titulaire à la pointe de l'attaque contre le FC Nantes, lors du déplacement au stade de la Beaujoire comptant pour la 20e journée de Ligue 1 (défaite, 2-1)[9]. Une semaine plus tard, le 17 janvier, Søderlund dispute son premier match à domicile au stade Geoffroy-Guichard, à l'occasion du derby face à l'Olympique lyonnais (21e journée de L1), et marque alors son premier but avec les Verts, donnant par la même occasion la victoire aux Stéphanois (76e ; victoire, 1-0)[10].

Pour la saison 2016-2017, il marque un but dès la première journée de championnat contre les Girondins de Bordeaux, bien qu'étant remplaçant au coup d'envoi. Il ne peut cependant éviter la défaite de son équipe[11]. Quelques semaines plus tard, le jeudi , il inscrit, lors du match à l'extérieur contre les Belges du RSC Anderlecht, un doublé permettant à son équipe de l'emporter sur le score de 3 buts à 2 alors que le score à la mi-temps était de 2-0 pour les locaux. Grâce à ce doublé, les Verts terminent premiers de leur groupe en Ligue Europa et Søderlund est, à cette occasion, mis à l'honneur par l'UEFA en étant nommé dans l'équipe type de la semaine aux côtés notamment du Brésilien de l'Inter Milan, Eder, et de l'Arménien de Manchester United, Henrikh Mkhitaryan. S'ensuit une fin de saison difficile pour le Norvégien, qui voit le Slovène Robert Beric lui prendre la place de titulaire. Il ne rentre qu'en fin de match lorsque son équipe est menée afin de pouvoir faire la différence.

La saison suivante avec l'arrivée de l'attaquant du Dijon FCO, Loïs Diony, il est peu utilisé par l'entraîneur Oscar Garcia. Malgré les changements d'entraîneur, il ne parvient pas à s'imposer comme titulaire et quitte le club, en , pour rejoindre de nouveau le Rosenborg BK. Il y signe un contrat de 3 ans. Le montant du transfert est estimé à 500 000 euros[12].

Si, en quittant l’ASSE pour revenir à Rosenborg, Alexander Söderlund a tenu à remercier le « public de classe mondiale » qu’il a pu trouver dans le Forez, l’attaquant norvégien n’a pas tout aimé de son aventure française.

Après son départ, Söderlund s’est confié au site officiel de Rosenborg… pour dire combien il s’était ennuyé à Saint-Étienne : « C’est incroyablement bon de revenir. Et j’ai hâte de m’entraîner à nouveau tous les jours. Ce n’est pas un secret que je n’ai pas aimé la France. Lorsque les séances d’entraînement se terminaient, il n’y avait plus rien. Je suis impatient de retrouver une vie en dehors du football une fois de retour à Rosenborg. À Trondheim, j’ai un environnement sûr pour moi et ma famille ».

BK Hacken[modifier | modifier le code]

En février 2020, il s'engage en faveur du club suédois du BK Häcken[13].

FK Haugesund[modifier | modifier le code]

En août 2021, il fait son retour dans son club formateur, au FK Haugesund[14]. Il inscrit ses deux premiers buts depuis son retour le 17 octobre 2021 contre le Mjøndalen IF, en championnat. Il contribue à la large victoire de son équipe (7-0 score final)[15].

Carrière en équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il joue son premier match avec l'équipe de Norvège le contre le Danemark à Bangkok[16]. Il inscrit son premier but en sélection le , lors d'un match face à Malte comptant pour les éliminatoires du championnat d'Europe 2016[16].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques individuelles[17],[18]
Saison Club Championnat Matchs Buts
2016-2017 AS Saint-Étienne Ligue 1 12 1
2015-2016 11 2
2015 Rosenborg BK Tippeligaen 27 22
2014 23 14
2013 13 3
FK Haugesund 12 3
2012 29 10
2011 29 11

Note : Ce tableau prend compte uniquement les matchs de championnat.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche d’Alexander Søderlund », sur soccerway.com
  2. a et b « Résumé - Tippeligaen - Norvège - Résultats, calendriers, classements et news. - Soccerway », sur fr.soccerway.com (consulté le )
  3. « Résumé - NM Cupen - Norvège - Résultats, calendriers, classements et news. - Soccerway », sur fr.soccerway.com (consulté le )
  4. « Feuille du match Rosenborg - Mjøndalen », sur soccerway.com,
  5. « Feuille du match Rosenborg vs. Stabæk », sur soccerway.com,
  6. « Transfert : Aleksander Söderlund a rejoint St-Etienne », sur lequipe.fr, (consulté le )
  7. « Alexander Söderlund (Rosenborg) a signé à l'ASSE (officiel) », sur L'Équipe.fr,
  8. « La Ligue 1, ça va faire tout drôle à Soderlund à l’ASSE », sur foot01.com (consulté le )
  9. « Alexander Söderlund titulaire à Nantes », sur L'Equipe.fr (consulté le )
  10. OL-ASSE : Les verts remportent le 100e derby en L1 grâce à Søderlund, www.telefoot.fr, 17 janvier 2016.
  11. « LFP.fr - Ligue de Football Professionnel - Ligue 1 - Saison 2016/2017 - 1re journée - Girondins de Bordeaux / AS Saint-Etienne », sur www.lfp.fr (consulté le )
  12. « Söderlund retourne à Rosenborg », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  13. « L'ancien attaquant de l'AS Saint-Étienne Alexander Söderlund quitte Rosenborg », sur www.lequipe.fr,
  14. (no) « Alexander Søderlund vender tilbake til klubben han banket inn mål for mellom 2011 og 2013. », sur www.nettavisen.no,
  15. « Feuille du match FK Haugesund - Mjøndalen IF », sur transfermarkt.fr
  16. a et b (en) « Fiche d’Alexander Søderlund », sur eu-football.info
  17. « Fiche d’Alexander Søderlund », sur footballdatabase.eu
  18. (en) « Fiche de Alexander Søderlund », sur national-football-teams.com

Liens externes[modifier | modifier le code]