Alexander Hoyos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alexander Hoyos
Hoyos, A, street scene5.JPG
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
SchwertbergVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Conflit

Le comte Alexander von Hoyos est un diplomate autrichien né le à Fiume en Autriche-Hongrie (aujourd'hui Rijeka en Croatie) et mort le à Schwertberg (Autriche).

Chef de cabinet au ministère des Affaires étrangères austro-hongrois lors du déclenchement de la Première Guerre mondiale en 1914, Hoyos a joué un rôle important dans la « crise de juillet ». Dans ce contexte, il a été envoyé à Berlin pour remplir des missions diplomatiques, peut-être parce qu'il était beau-frère de Herbert von Bismarck[1],[2].

Il épouse en 1913 à Paris Edmée de Loys-Chandieu (1892–1945), avec laquelle il aura quatre enfants. Sa fille Mélanie (1916–1947) épousera en 1937 le comte Gottfried von Bismarck-Schönhausen[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Manfried Rauchensteiner, « Entfesselung in Wien? Österreich-Ungarns Beitrag zum Ausbruch des Ersten Weltkriegs » in Michael Gehler (dir.), Ungleiche Partner? Österreich und Deutschland in ihrer gegenseitigen Wahrnehmung. Historische Analysen und Vergleiche aus dem 19. und 20. Jahrhundert, Verlag Steiner, Stuttgart, 1996, pp.355-374 (ISBN 3-515-06878-3)
  2. Friedrich Kießling, Gegen den „großen“ Krieg? Entspannung in den internationalen Beziehungen 1911–1914, Verlag Oldenbourg, München, 2002 (ISBN 3-486-56635-0)
  3. Walter von Hueck, Hans Friedrich von Ehrenkrook, Genealogisches Handbuch des Adels, t. 75, Starke, Limburg, 1980, p.366.