Alexander Cockburn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alexander Cockburn
Alexander cockburn 2.jpg
Alexander Cockburn
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Père
Claud Cockburn (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Fratrie
Andrew Cockburn (en)
Sarah Caudwell
Patrick Cockburn (en)
Claudia Cockburn (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Alexander Cockburn (- à Nidda (Hesse)) est journaliste politique irlando-américain. Cockburn a grandi en Irlande mais vit et travaille aux États-Unis à partir de 1972. Avec Jeffrey St. Clair (en), il a animé la lettre d'information CounterPunch. Il tenait également une chronique intitulée « Beat the Devil » pour The Nation et une chronique hebdomadaire dans le Los Angeles Times et The First Post (en).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Claud Cockburn et de sa troisième femme, Patricia Cockburn (née Patricia Arbuthnot).

Dans ses enquêtes et ses chroniques, il a été un inlassable critique de la politique étrangère des États-Unis et de celle d'Israël. Sur le plan intérieur, il a critiqué le Parti démocrate incapable selon lui de proposer une alternative au Parti républicain[1]. Il a soutenu la candidature de Ralph Nader aux élections présidentielles de 2000 et 2004.

Il était également très critique à l'égard des théories du complot à propos des attentats du 11 septembre 2001[2],[3], car selon Serge Halimi, « elles témoignaient à ses yeux d'une disposition à apprécier les événements à travers le seul prisme des conspirations, ce qui détournait l'attention collective des manigances bien réelles – et moins liées à un coupable particulier – du système de domination américain »[1].

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Serge Halimi, « Un homme de caractère », Le Monde diplomatique, août 2012, p. 5.
  2. (en) « Debunking the Myths of 9/11 », par Alexander Cockburn and Jeffrey St. Clair, CounterPunch, 28 novembre 2006.
  3. « Scepticisme ou occultisme? Le complot du 11-Septembre n’aura pas lieu », par Alexander Cockburn, Le Monde diplomatique, décembre 2006.

Liens externes[modifier | modifier le code]