Alex Riley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kevin Kiley

Description de cette image, également commentée ci-après

Alex Riley en 2010.

Données générales
Nom complet Kevin Kiley
Nom de ring Kevin Kiley
Carson Oakley
Alex Riley
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le (32 ans),
Washington, D.C., Drapeau des États-Unis États-Unis
Taille 1,9 m (6 3)[1]
Poids 107.3 kg (236 lb)[1]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) World Wrestling Entertainment
Entraîné(e) par FCW Staff
Carrière pro. aujourd'hui

Kevin Kiley (né le à Washington, D.C.), plus connu sous le nom d'Alex Riley, est un catcheur et un commentateur américain. Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment comme commentateur à NXT.

Carrière[modifier | modifier le code]

World Wrestling Entertainment (2007-…)[modifier | modifier le code]

Florida Championship Wrestling (2007-2010)[modifier | modifier le code]

Il signe un contrat de développement en 2007 avec la WWE et part à la Florida Championship Wrestling. Il commence le 30 octobre et perd son premier match. Il enchaine plusieurs défaites contre Heath Slater et contre Justin Gabriel. En 2008, il change de nom pour Carson Oakley et devient avec Scotty Goldman challenger numéro 1 au Championnat par équipes de la FCW de la Hart Dynasty mais perdent le match. Il change de gimmick et devient un étudiant universitaire et se nomme Alex Riley.

En 2009, il devient l'adjoint du manager général Abraham Washington et obtient un match pour le titre de Champion poids-lourd de la FCW. Il perd en août 2009 un Triple Threat match contre le champion Tyler Reks et Johnny Curtis. Il fait des dark matchs à WWE Raw et à la ECW.

Le 18 mars 2010, il remporte pour la première fois le Championnat poids-lourds de la FCW dans un Triple Threat match comprenant le champion Justin Gabriel et Wade Barrett. Le 30 mai, Alex Riley bat Justin Gabriel pour conserver son titre. Il perd son titre le 22 juillet contre Mason Ryan dans un Triple Threat match comprenant aussi Johnny Curtis.

Débuts et alliance avec The Miz (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Alex Riley participe à la 2e saison de WWE NXT, ayant pour pro The Miz[2].

Il bat Kaval lors de son premier match grâce à son TKO. Quelques semaines après, il perd avec Titus O'Neil et Eli Cottonwood face à Lucky Cannon, Michael Mcgillicutty et Kaval après que ce dernier lui porte son Warrior Way. Plus tard dans la soirée, il se classe 4e du premier Pro’s Poll de NXT saison 2. Lors du deuxième vote, il est 3e. Le 9 août, à Raw, il gagne un 6-man tag team match avec Husky Harris et Michael McGuillicuty contre Kaval, Percy Watson et Lucky Cannon. Le lendemain, il gagne le power punch challenge qui lui donne le droit d'apparaître, la semaine suivante, à Raw. Il perd ensuite le 6-man tag team rematch de la nuit précédente. Lors du vote de la même soirée, il est numéro 5 du classement. Le 16 août, à Raw, il attaque Daniel Bryan. Lors de la finale de NXT, il arrive 3e au classement général. Plus tard, lui et les autres Rookies attaquent violemment Kaval.

The Miz (à droite) et Alex Riley (à gauche) lors de Wrestlemania XXVII.

Lors du mois de septembre, après son élimination de NXT, Riley commence à apparaître aux côtés du Miz en tant que manager. Il aide The Miz a gagner ses matchs pendant les mois qui suivent, et prend sa place dans certains matchs, notamment au King of the Ring et au Royal Rumble. Il quitte son poste de manager du Miz le 28 février 2011 suite à une défaite face à John Cena dans un Steel Cage Match qui avait comme stipulation de renvoi de Riley en tant que manager du Miz en cas de défaite[3]. Néanmoins, il reste à la WWE en tant que Consultant en communication[4]. Lors de WrestleMania XXVII, il est aux abords du ring lors du main event qui oppose John Cena face au Miz pour le Championnat de la WWE. Le match sera gagné par The Miz.

Au lendemain du draft 2011, il est transféré à SmackDown suite au draft complémentaire du 26 avril[5]. Il continue néanmoins d'intervenir en faveur de son mentor, notamment lors des deux matchs où The Miz tente de récupérer le Championnat de la WWE détenu par John Cena, d'abord le lendemain d'Extreme Rules 2011, le 2 mai, où il donne la ceinture au Miz pour qu'il frappe Cena avec[6], puis lors d'Over the Limit 2011 dans un « I Quit » match[7].

Rivalité avec The Miz (2011)[modifier | modifier le code]

Lors du Raw du 23 mai, The Miz l'accuse de l'avoir fait perdre, le renvoie, puis le frappe. Une bagarre éclate entre les deux hommes. Il est acclamé par la foule, et devient ainsi face. Lors de Capitol Punishment, il bat The Miz[8].


À Raw, le 20 juin, il fait équipe avec John Cena et Randy Orton contre The Miz, R-Truth et Christian dans un 6-Man Tag Team Match où la stipulation est choisi par les fans, il s'agira d'un match à élimination. Il se fait éliminer par Christian après un Skull-Crushing Finale du Miz, mais son équipe remporte le match. Le 27 juin, il bat The Miz et Jack Swagger dans un Tornado Tag Team Match, où il faisait équipe avec Rey Mysterio. Lors de Money in the Bank (2011), il participe au Money in the Bank Ladder match de Raw, mais ne remporte pas le match[9]. Lors du Raw suivant, il participe à un tournoi pour devenir le nouveau Champion de la WWE. Il se fait éliminer par The Miz au premier tour[10]. Il obtient un match de championnat pour le Championnat des États-Unis à Night of Champions 2011 face à John Morrison, Jack Swagger et le champion Dolph Ziggler, mais Ziggler parvient à conserver son titre[11].

Débuts en solo (2011-2013)[modifier | modifier le code]

Pendant la fin de l'année 2011, il fait une série de matchs contre Michael McGillicuty à Superstars.

Depuis le début de l'année 2012, il enchaine une série de 14 défaites consécutives qui prend fin le 2 mai à NXT lors d'un match en équipe avec Tyson Kidd contre JTG et Johnny Curtis[12]. Après deux mois d'absence, il effectue son retour lors du SmackDown du 3 juillet et participe à un match de qualification pour le Money in the Bank (2012) qu'il perd face à Dolph Ziggler[13]. Il a depuis repris sa série de défaites. Lors du Raw du 6 août, il arrête sa série de défaites en gagnant face à Dolph Ziggler grâce à une distraction de Chris Jericho avec un Roll-Up. Il est ensuite absent pensant plusieurs mois suite à des blessures au coude et au genou.

Il effectue son retour lors d'un house show le 18 janvier 2013 en perdant contre Jack Swagger.

Lors du NXT du 30 janvier, Derrick Bateman et lui perdent contre Kassius Ohno et Leo Kruger lors du premier tour du tournoi pour les WWE NXT Tag Team Championship. Lors du RAW du 11 février, Il se moque du Big Show avec Yoshi Tatsu, Big Show arrive et les met K.O tous les deux. Le 13 février à NXT, il perd contre Corey Graves. Lors du Main Event du 17 avril, il perd contre Justin Gabriel dans un Battle Royal Match et ne devient pas challenger n°1 au Intercontinental Championship.

Il effectue son retour lors de WWE Superstars du 16 mai 2013 ou il perd contre Cody Rhodes.

Commentateur (2013-…)[modifier | modifier le code]

Depuis le départ de Matt Striker à la WWE, Alex Riley a repris le rôle de Matt Striker. Il fait ses débuts lors des enregistrements de WWE Superstars du 27 juin 2013 pour commenter les shows. En août 2013, il rejoint le roster de NXT en tant que commentateur.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Le père de Kiley était journaliste sportif et sa mère est une ancienne Miss-Virginie. Il a un frère plus jeune du nom de Kristopher. Kiley a fréquenté l'école secondaire Robinson à Fairfax, en Virginie, où il a pratiqué le football et le basket-ball. Il s'est ensuite rendu au Boston College, où il s'est spécialisé dans les communications. Il a joué pour l'équipe de football Eagles de Boston College, d'abord en tant que quart-arrière, avant de devenir un secondeur au cours de la saison 2001. Il a travaillé en tant que vendeur de matériel médical. Il est catholique et a un tatouage d'une croix celtique sur son dos.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Prise de signature
  • Surnoms
    • "The Varsity Vilain"
    • "A-Ry"
  • Musiques d'entrée
Musique d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
"I Came To Play" Downstait 2010-2011 WWE
"Turntables Of Destruction" Bryan New 2011 WWE
"Say It To My Face" Downstait 2011-… WWE

Palmarès[modifier | modifier le code]

PWI 500, les cinq cents meilleurs catcheurs de l'année
Année 2010 2011 2012
Rang 201[14] en augmentation 106[14] en diminution 171[14]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Alex Riley fait son apparition dans le jeu :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Bio d'Alex Riley sur Catch Américain
  2. (en) Full Cast List Of Pros & Rookies For WWE NXT Season 2 sur wrestlingnewsworld.com, consulté le 1er janvier 2012
  3. (en) Raw results: Tweet justice sur wwe.com, consulté le 1er janvier 2012
  4. (en) Raw results: "M"-phatic statement sur wwe.com, consulté le 1er janvier 2012
  5. (en) « Complete 2011 WWE Draft results », sur wwe.com (consulté le 1er janvier 2012)
  6. (en) « WWE Champion John Cena def. The Miz by Disqualification », sur wwe.com (consulté le 1er janvier 2012)
  7. (en) « WWE Champion John Cena def. The Miz (“I Quit” Match) », sur wwe.com (consulté le 1er janvier 2012)
  8. (en) Alex Riley def. The Miz sur wwe.com, consulté le 1er janvier 2012
  9. (en) Alberto Del Rio won the Raw Money in the Bank Ladder Match sur wwe.com, consulté le 1er janvier 2012
  10. (en) The Miz def. Alex Riley in a WWE Title Tournament Match sur wwe.com, consulté le 1er janvier 2012
  11. (en) U.S. Champion Dolph Ziggler won the Fatal 4-Way Match sur wwe.com, consulté le 1er janvier 2012
  12. (en) Justin James, « JAMES'S WWE NXT REPORT 5/2 - Week 61: Riley snaps long losing streak », sur pwtorch.com,‎ 2 mai 2012 (consulté le 2 août 2012)
  13. (en) Michael Burdick, « Dolph Ziggler def. Alex Riley to qualify for Money in the Bank », sur WWE.com,‎ 3 juillet 2012 (consulté le 2 août 2012)
  14. a, b et c (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2010 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)