Alex Plank

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alex Plank
Description de l'image Headshot of Alex Plank.jpg.
Naissance (33 ans)
Charlottesville (Virginie, États-Unis)
Pays de résidence Drapeau des États-Unis USA
Profession
militant de l’autisme, consultant cinématique, cinéaste
Activité principale
modérateur du forum Wrong Planet
Autres activités
acteur et consultant du programme « The Bridge »

Alexander « Alex » Plank (né en 1986) est un militant de l'autisme, cinéaste, acteur, et créateur du site web Wrong Planet. Il est connu pour son travail de consultation sur la série The Bridge de la chaîne de télévision FX. Diagnostiqué avec un Syndrome d'Asperger à l'âge de 9 ans, il lance le site Wrong Planet en 2004[1], afin de trouver d'autres personnes comme lui sur Internet[2]. Lorsque la popularité de Wrong Planet augmente, Plank est de plus en plus fréquemment mentionné dans les médias grand public dans des articles relatifs à l'autisme, au syndrome d'Asperger et au mouvement pour les droits des personnes autistes[3],[4],[5].

Enfance et adolescence[modifier | modifier le code]

Selon Steve Silberman dans NeuroTribes, enfant, Alex Plank a été victime d'intimidation, d'exclusion, et ridiculisé par ses pairs[1]. Il découvre par hasard son diagnostic du syndrome d'Asperger posé à l'âge de neuf ans en fouillant dans les dossiers de ses parents[1]. Au cours de son adolescence, après des recherches infructueuses de personnes autistes sur Internet, il crée avec Dan Grover le site communautaire Wrong Planet, à l'âge de 17 ans[1]. La médiatisation de cette communauté en ligne, créée par deux adolescents, contribue à lui donner de la notoriété[6].

Alex Plank contribue à la Wikipédia en anglais depuis l'âge de 16 ans, dans les domaines variés, totalisant plus de 10 000 contributions[1]. Il est également développeur Linux depuis l'adolescence[1].

La création de Wrong Planet par Alex Plank est citée en matière d'éducation spécialisée par de nombreuses universités[Lesquelles ?] aux États-unis[pas clair]. L'ouvrage de Hallahan et Kaufman[2], où l'histoire d'Alex Plank est citée, est utilisé dans des programmes universitaires tels que ceux de l'Université de Virginie[7], l'Université George Mason[8] ou l'Université d'État de l'Oregon[9].

Visibilité médiatique[modifier | modifier le code]

En 2010, Plank commence à intervenir à la télévision sur Internet via le programme appelé Autism Talk TV. Le projet est parrainé par Autism Speaks[10]Rosie O'Donnell et John Elder Robison parlent de l'émission de Rosie Radio. Un article en première page[réf. souhaitée] du New York Times, intitulé "Navigating Love and Autism", écrit par Amy Harmon, a été publié en décembre 2011 sur la relation amoureuse entre deux autistes co-hôtes, Jack Robison et Kirsten Lindsmith. Alex Plank, Wrong Planet et Autism Talk TV sont cités[11].

Activité pour la série télévisée The Bridge[modifier | modifier le code]

Alex Plank est consultant pour la série TV The Bridge et travaille avec Diane Kruger sur le développement de son personnage[12]. Il fait ses débuts à l'écran dans le dernier épisode de la première saison, où il interprète le rôle du stagiaire à l'El Paso Times[13]. Diane Kruger a déclaré que Plank était sur le plateau tous les jours, allait dans la salle des auteurs, et a "contribué" à la fois à son jeu d'actrice et au scénario[14],[15]. Kruger a également déclaré que, tout en travaillant sur la série, elle a passé plus de temps avec Plank qu'avec son partenaire et ses amis[16]. Plank a introduit des caractères autistiques au personnage de Sonya Cross, y compris les auto-stimulations et le malaise quant au contact visuel[17].

La manière dont Plank s'est engagé à travailler sur The Bridge est atypique. Il aurait été appelé à l'improviste par un exécutif[pas clair] à FX qui avait entendu parler de lui[17].

Militantisme dans le domaine de l'autisme[modifier | modifier le code]

Alex Plank a voyagé en France en février 2012 pour diriger un documentaire, intitulé Shameful (« Honteux »), concernant la façon dont l'autisme est considéré et traité en France. Le film a été présenté dans des publications en France et aux États-Unis. Un trailer a été publié en juillet 2012[18]. Avec le militant français David Heurtevent, Plank a fondé Autism Rights Watch, une ONG dont il est président[19].

En 2006, Alex Plank a été poursuivi en justice par les victimes d'un membre du site Wrong Planet âgé de 19 ans, William Freund[20], qui a tiré sur deux personnes et lui-même à Aliso Viejo, en Californie[21]. Il est apparu sur Good Morning America et Fox News, pour discuter de l'incident.

Plank a donné le discours d'ouverture de l′Autism Society of America pendant la conférence nationale en 2010[22],[23],[24]. Il a également prononcé le discours à la conférence ASCEND de San Francisco[25].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Silberman 2016, p. 454.
  2. a et b (en) Daniel P. Hallahan et James M. Kaufman, Exceptional Learners : Introduction to Special Education, Boston, Allyn & Bacon, , 10e éd. (ISBN 0-205-44421-0), p. 452.
  3. (en) Julie Deardorff, « Some Autistics Don't want to be Cured », Chicago Tribune,‎ (lire en ligne).
  4. (en) Andrew Salomon, « The Autism Rights Movement », The New York Magazine,‎ (47225, consulté le 16 janvier 2017).
  5. (en) Lynn Harris, « The "Retarded" Renaissance », Salon,‎ (lire en ligne).
  6. Silberman 2016, p. 455.
  7. (en) « http://teach.virginia.edu/index.php?option=com_currypeople&userid=dph&task=detail »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  8. (en) « Introduction tu Special Education 1 » [PDF], sur George Mason University - Graduate School of Education (consulté le 16 janvier 2017).
  9. (en) « http://oregonstate.edu/education/programs/syllabi/COUN548.doc »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) [doc], sur Oregon State University.
  10. Marc Sirkin, « Introducing Autism Talk TV », Autism Speaks, .
  11. (en) Amy Harmon, « Navigating Love and Autism », New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 16 janvier 2017).
  12. (en) Marisa Guthrie, « 'The Bridge' EPs and Stars Talk Asperger's, Tweaks in Season 2 », The Hollywood Reporter,‎ (lire en ligne)
  13. (en) sur l’Internet Movie Database
  14. (en) Marisa Guthrie, « 'The Bridge' EPs and Stars Talk Asperger's, Tweaks in Season 2 », The Hollywood Reporter,‎ (lire en ligne)
  15. (en) Eric Goldman, « The Bridge Producers and Diane Kruger on Sonya's Asperger's », IGN,‎ (lire en ligne)
  16. (en) David Dale, « From Rain Man to The Bridge – the art of Aspergacting », Sydney Morning Herald,‎ (lire en ligne)
  17. a et b Épisode [Authentic Autistic TV Characters] de la série [Business], d'une durée de 28 minutes et 49 secondes.
  18. Arthur Didier, « "Shameful", la honte, le documentaire choc réalisé Alex Plank et Noah Trevino sur l'autisme en France », .
  19. Magali Pignard, « Autisme : une ONG intervient sur le sol français pour dénoncer la responsabilité de l’État », L'Express, .
  20. Hann, Michael.
  21. (en) Mia Tran, « Relatives sue over shotgun slayings », Los Angeles Times, .
  22. (en) « Making Connections Online » [Keynote speech].
  23. Autism Society's 41st National Conference on Autism Spectrum Disorders: Keynote: Making Connections Online: Communicating through Blogs and Online Communities
  24. Autism Society Conference Keynote with Alex Plank — LBnuke
  25. http://blog.sfgate.com/lshumaker/2014/10/02/autism-employment-and-more-at-aascend-conference-oct-18/

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]