Alex James (bassiste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alex James et James.
Alex James
Description de cette image, également commentée ci-après
Alex James in 2014
Informations générales
Nom de naissance Steven Alexander James
Naissance
Bournemouth, Royaume-Uni
Activité principale bassiste, auteur-compositeur
Genre musical Rock alternatif, rock indépendant, Britpop, pop rock, electro
Instruments basse, contrebasse, guitare
Années actives 1988 - présent
Labels Parlophone
Food Records
Virgin
EMI
Instant Karma
Site officiel http://www.blur.co.uk
http://checkingoutmywigwam.com

Stephen Alexander James, né le à Bournemouth, est le bassiste du groupe Blur. C'est le dernier à joindre le groupe en 1988.

Biographie[modifier | modifier le code]

À 11 ans, son père achète un piano pour 100 Livres, il s'y met ainsi qu'au violon, encouragé par sa mère. Bien qu'également très intéressé par le football, c'est vers la musique que va sa vraie passion. Il baptise son premier groupe « Mr Pang's Big Bangs » en l'honneur de son propriétaire ; puis à l'époque de Goldsmiths, un groupe nommé « Nichtkunst » (non-art en Allemand).

Il montre des dispositions pour les études, obtenant des diplômes en physique, chimie et français. Il part étudier le français à Goldsmiths à Londres, où il rencontre Graham Coxon[1]. Changeant son premier prénom pour son second, il est Stephen à Bournemouth et Alex à la ville. Les deux traînent ensemble jusqu'à ce que Graham présente Alex à Damon Albarn. Il rejoint le groupe Blur pour une répétition de She's So High.

Passionné d'astronomie, il collectionne les météorites[2]. Il détient un brevet de pilote, s'est acheté un petit avion, et est très impliqué dans le projet Beagle 2.

Il a travaillé avec Marianne Faithfull et sur le premier album de Sophie Ellis-Bextor[3].

En 2009, il crée avec trois membres de New Order, Bernard Sumner, Stephen Morris et Phil Cunningham (Ancien guitariste du groupe mancunien Marion) un supergroupe nommé Bad Lieutenant[4].

Il est un inconditionnel supporter du club de football d'Arsenal.

Au milieu des années 2000, Alex James avec femme et enfants se lance dans une carrière agricole. Il achète une ferme et un terrain de 80 hectares dans les Cotswolds, au cœur de l'Angleterre, et se lance dans l'élevage de porcs et d'ovins. Il détient près de mille bêtes, à partir desquelles il produit des saucisses mais surtout du fromage, dont le Little Wallop (« petite baffe »), qui a reçu de bons échos de la part des critiques dans la presse britannique[5] et un prix culinaire au printemps 2007, le British Cheese Award (Prix des fromages britanniques)[6].

Jamie Hewlett se serait inspiré d'Alex pour bâtir la personnalité de Murdoc Niccals, le bassiste virtuel de Gorillaz. Le dessinateur a en fait pris les défauts de James et les aurait accentués, ce qui fait de Murdoc sa caricature morale[réf. souhaitée].

Influences[modifier | modifier le code]

Alex James est amateur de la musique des années 1980 et notamment New Order. Alex est le plus « relax » des quatre de Blur : Il semble vraiment avoir créé son propre style, et être presque plus populaire pour cela que pour son jeu de basse. « tall & laid back » sont ses mots-clé. [réf. nécessaire]

Indépendamment de Blur, Mr. James a créé deux groupes: Me Me Me (dissous plus ou moins officiellement après avoir sorti un seul single Hanging around) et Fat Les avec Damien Hirst et Keith Allen, dont le plus gros succès est Vindaloo, un hymne pour la coupe du monde.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-GB) Leonie Cooper, « Review: A Bit of a Blur by Alex James », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne).
  2. (en) Yvonne Swan, « My haven: Alex James, The Blur bassist turned cheesemaker, 44, in the music room at the Oxfordshire farm he shares with his wife and five children », Mail Online,‎ (lire en ligne).
  3. (en) « Blur News - Alex works with Sophie Ellis-Bextor again - Dec 11, 2002 », sur www.vblurpage.com (consulté le 7 décembre 2017).
  4. (en-US) « New Order members recruit Blur’s Alex James for Bad Lieutenant project », sur slicing up eyeballs // 80s alternative music, college rock, indie (consulté le 7 décembre 2017).
  5. (en-GB) Polly Vernon, « How Alex James became a very big cheese in the country », The Observer,‎ (ISSN 0029-7712, lire en ligne).
  6. Lise Sewards, « Cheese awards wilder than Brits! star turned cheesemaker Alex James », Mail Online,‎ (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :