Alex Hepburn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hepburn.
Alex Hepburn
Description de cette image, également commentée ci-après
Alex Hepburn en décembre 2012.
Informations générales
Nom de naissance Alexandra Hepburn
Naissance (30 ans)
Londres
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale Chanteuse
Genre musical Soul, pop, rock, blues
Années actives Depuis 2010
Labels Warner Music France
Site officiel alex-hepburn.com

Alex Hepburn, de son vrai nom Alexandra Hepburn, est une chanteuse auteur-compositeur autodidacte écossaise née le à Londres au Royaume-Uni[1].

Elle est souvent comparée à Nickelback ou encore Daughtry.

Elle est révélée grâce à la chanson Under, issue de son premier album Together Alone, sorti le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Alex Hepburn est originaire d'Écosse et a grandi à Londres[2]. En 1995, sa famille s'installe dans le Sud de la France pendant quatre ans à Valbonne, à côté de Cannes. En 2002, alors âgée de 16 ans, elle décide de quitter l'école pour s'adonner à sa passion : la musique. Neuf ans plus tard, le public la découvre grâce à sa participation à un concert de Bruno Mars[2]. En juin 2012, soit un an plus tard, elle sort son premier disque éponyme. Le , sort son premier album Together Alone, qui rencontre le succès. Sa tournée « Together Alone » débute le au Théâtre royal de Namur, en Belgique. Entre temps, elle a fait d'autres concerts, au Trianon à Paris, le ou à la Laiterie à Strasbourg, le .

Elle confie aussi à la presse que sa voix particulière est à mettre en partie au compte de la cigarette. Elle fume depuis l'âge de 14 ans. Elle dit que plus elle vieillit, plus sa voix devient abîmée, mais aussi qu'un médecin lui avait dit qu'elle n'avait pas de problème à la gorge et que c'était plutôt sa voix qui était cassée. Alex n'a jamais pris de cours de chant.[réf. nécessaire]

Alex Hepburn a perdu son père, emporté par la maladie[3], quand elle avait 18 ans.

Discographie[modifier | modifier le code]

Album studio[modifier | modifier le code]

Année Album Classement des ventes Certification
Belgique
(Fl)

[4]
Belgique
(Wa)

[5]
France
[6]
Suisse
[7]
2013 Together Alone 36 15 3 2

Singles[modifier | modifier le code]

Année Titre Classement Certification Album
AUT
[8]
BEL
(Fl)

[4]
BEL
(Wa)

[5]
CZE
[9]
FR
[6]
GER
[10]
POL
[11]
SWI
[7]
2013 « Under » 62 10 2 1 2 34 2 5 Together Alone
« Miss Misery » - 91* 68* - 131 - 14 63

(*Did not appear in main Ultratop charts, but in bubbling under Ultratip charts. Added 50 positions to actual Ultratip chart position)

Autres chansons classées[modifier | modifier le code]

Année Titre Classement Certification Album
FR
[6]
2013 « Broken Record » 90 Together Alone
« Woman » 117
« Pain Is » 132

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Alex Hepburn », mytaratata.com (consulté le 14 avril 2013).
  2. a et b http://www.music-story.com/alex-hepburn/biographie.
  3. http://www.leparisien.fr/musique/video-alex-hepburn-a-couper-le-souffle-19-04-2013-2740299.php.
  4. a et b « Alex Hepburn discography », 'ultratop.be/nl/', Hung Medien (consulté le 23 avril 2013).
  5. a et b « Alex Hepburn discography », 'ultratop.be/fr/', Hung Medien (consulté le 23 avril 2013).
  6. a, b et c « Alex Hepburn discography », LesCharts.com, Hung Medien (consulté le 23 avril 2013).
  7. a et b « Alex Hepburn discography », hitparade.ch, Hung Medien (consulté le 23 avril 2013).
  8. Hung Medien, « Alex Hepburn discography », sur 'austriancharts.at' (consulté le 9 juillet 2013).
  9. « Alex Hepburn discography », ifpicr.cz (consulté le 1er août 2013).
  10. (de) « charts.de », sur Media Control GfK International (consulté le 20 juillet 2013).
  11. « Alex Hepburn - Under (Listy bestsellerów, wyróżnienia :: Związek Producentów Audio-Video) », ZPAV, (consulté le 14 juin 2013)« Alex Hepburn - Miss Misery (Listy bestsellerów, wyróżnienia :: Związek Producentów Audio-Video) », ZPAV, (consulté le 9 octobre 2013).