Alex Eskin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alex Eskin (Александр Григорьевич Эскин) est un mathématicien américain d'origine russe, professeur au département de mathématiques à l'université de Chicago sur le poste intitulé Arthur Holly Compton Distinguished Service Professor[1]. Eskin est né le à Moscou[2] ou à Kiev[1],[3] ; il est le fils du mathématicien Gregory I. Eskin (en) (né en 1936 à Kiev) qui lui est professeur à l'Université de Californie à Los Angeles.

Eskin obtient son Ph. D. à l'université de Princeton en 1993, sous la supervision of Peter Sarnak[4]. Il est professeur à l'université de Chicago depuis 1999[5].

Domaine de recherche[modifier | modifier le code]

Eskin travaille sur la théorie des billards rationnels et la théorie géométrique des groupes. Pour ses contributions avec David Fisher et Kevin Whyte (en) démontrant la rigité quasi-isométrique de groupes résolubles, il obtient en 2007 le prix de recherche Clay[6].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Eskin est conférencier invité au congrès international des mathématiciens à Berlin en 1998 et à Hyderabad en 2010[7].

En 2012 il devient fellow de l'American Mathematical Society[8]. En april 2015, Eskin est élu membre de l'Académie nationale des sciences[5]. Alex Eskin obtient le Breakthrough Prize 2020[9],[10] en mathématiques pour sa classification des mesures -invariantes et stationnaires pour les modules de translation de surfaces[11], un travail commun avec Maryam Mirzakhani, pour la démonstration du « théorème de la baguette magique » (« magic wand theorem »)[12]

Publications (sélection)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Louise Lerner, « UChicago mathematician, physicists win $3 million ‘Oscars of science’ », sur UChicago News, Université de Chicago, (consulté le 7 septembre 2019).
  2. Alex Eskin, Curriculum Vitae, Department of Mathematics, University of Chicago. Accessed 2019-09-07
  3. « Alex Eskin. Member profile. », sur U.S. National Academy of Sciences (consulté le 10 septembre 2019)
  4. (en) « Alex Eskin », sur le site du Mathematics Genealogy Project.
  5. a et b « Mathematician Alex Eskin, two alumni elected to National Academy of Sciences », UChicagoNews, (consulté le 20 novembre 2015)
  6. « Clay Research Award », sur Clay Mathematics Institute (consulté le 25 juin 2019).
  7. ICM Plenary and Invited Speakers, Union mathématique internationale. Accessed 2019-09-07.
  8. List of Fellows of the American Mathematical Society, retrieved 2012-12-02.
  9. Rafi Letzter, « Mathematician Wins $3 Million Breakthrough Prize for 'Magic Wand Theorem' », Live Science,‎ (lire en ligne)
  10. « Breakthrough Prize – Winners Of The 2020 Breakthrough Prize In Life Sciences, Fundamental Physics And Mathematics Announced »
  11. Alex Eskin et Maryam Mirzakhani, « Invariant and stationary measures for the action on Moduli space », Publications mathématiques de l'IHÉS, vol. 127, no 1,‎ , p. 95–324 (DOI 10.1007/s10240-018-0099-2, lire en ligne)
  12. Anton Zorich, » The Magic Wand Theorem of A. Eskin and M. Mirzakhani, traduction de « Le théorème de la baguette magique de A. Eskin et M. Mirzakhani », Gazette des mathématiciens, vol. 142, 2014, p. 39–54

Articles liés[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]