Alex Berg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Berg.
Alex Berg
Nom de naissance Stephanie Baumm
Naissance (55-56 ans)
Pforzheim, Bade-Wurtemberg,
Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Allemand
Genres

Œuvres principales

  • Série Valérie Weymann
  • Série Armin Stahl

Alex Berg, pseudonyme de Stephanie Baumm, née en à Pforzheim, est une journaliste et une écrivaine allemande, auteure de roman policier[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études en Droit, Stephanie Baumm fait carrière en journalisme et signe des articles dans le Hamburger Abendblatt et le Kieler Nachrichten, deux journaux régionaux d'Allemagne du Nord.

À partir de 2006, elle se consacre à l'écriture d'une série policière ayant pour héros le commissaire Armin Stahl.

Comme écrivaine, elle est toutefois mieux connue, sous le pseudonyme de Alex Berg, pour sa série policière, mâtinée d'espionnage, ayant pour héroïne la jeune et brillante avocate Valérie Weymann, parfois aidée dans ses enquêtes par son ami Mayer, un agent des services secrets.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Série Armin Stahl signée Stephanie Baumm[modifier | modifier le code]

  1. (de) Unsterblich wie der Tod, 2006
  2. (de) Der Tod wartet nicht, 2008
  3. (de) Am Anfang war der Tod, 2009

Série Valérie Weymann signée Alex Berg[modifier | modifier le code]

  1. Zone de non-droit, Jacqueline Chambon, 2012 ((de) Machtlos, 2010), trad. Justine Coquel, 283 p. (ISBN 978-2-330-01520-6)
    Réédition Actes Sud, coll. « Babel noir » no 118, 2014, 352 p. (ISBN 978-2-330-03279-1)
  2. La Marionnette, Actes Sud, coll. « Actes noirs », 2014 ((de) Die Marionette, 2011), trad. Patrick Démerin, 312 p. (ISBN 978-2-330-03190-9)
    Réédition Actes Sud, coll. « Babel noir » no 153, 2016, 416 p. (ISBN 978-2-330-06117-3)
  3. Semailles mortelles, Jacqueline Chambon, 2018 ((de) Gefährliche Saat, 2017), trad. Jacqueline Chambon, 336 p. (ISBN 978-2-330-10404-7)

Romans indépendants[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Alex Berg, Krimi Queen », sur Libération.fr, (consulté le 3 mai 2017).
  2. Eléonore Sulser, « Dans «Ta fille morte», Alex Berg plonge son héroïne dans un hiver glacial et glaçant », sur www.letemps.ch, (consulté le 3 mai 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]