Alessio Piemontese

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alessio Piemontese est une pharmacopole italien du XVIe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est généralement reconnu que se cacherait sous ce nom l'humaniste et cartographe Girolamo Ruscelli (Viterbo 1500 — Venice 1566)[1].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Piemontese est connu par un livre latin des Secrets, publié à Venise en 1555 et traduit en italien en 1557. L'ouvrage traite des drogues pharmaceutiques, et en outre des cosmétiques, des parfums, et des sophistications de toilette. Piemontese parle ainsi d'une merveilleuse préparation composée de rosée de romarin et de plusieurs autres ingrédients, à l'aide de laquelle il serait parvenu, disait-il, à rapeller à la jeunesse des femmes âgées et infirmes.

Source[modifier | modifier le code]

  • Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.48
  • Sigismondo Bordogna, De secreti del reuerendo donno Alessio Piemontese, prima parte, Venise, 1555

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gaetano Melzi. Alessio Piemontese, in Dizionario di opere anonime e pseudonime di scrittori italiani o come che sia aventi relazione all'Italia. Milan, L. di G. Pirola, 1848. vol. I (A-G), p. 32