Alessandro Varotari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alessandro Varotari
Francisco Padovanino.png

Portrait gravé d'Alessandro Varotari paru dans Het Gulden Cabinet de Cornelis de Bie (1662)

Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Vénus et Amour

Alessandro Varotari connu aussi comme Il Padovanino (né à Padoue le , mort le ) est un peintre italien du début du baroque, actif au XVIIe siècle et représentant l'école vénitienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Orphée avec les animaux

Alessandro Varotari est né à Padoue, d'où son surnom, fils de l'architecte et peintre Dario Varotari l'Ancien qui s'occupa de sa formation et frère de Chiara Varotari (1584 - 1663) elle aussi peintre[1].

Les peintures de ses débuts, telles que L'incrédulité de saint Thomas, Vierge à l'Enfant et la Pentecôte montrent l'influence du Titien.

En 1614 il a emménagé à Venise, mais il a aussi voyagé à Rome à deux reprises (vers le milieu de l'an 1610 et en 1625), où il a été souvent employé dans la production de copies de grands tableaux des grands artistes de la Renaissance.

Il a peint une toile d'une grande bataille La victoire des Carnutes (Celtes) sur les Normands[2].

Pietro della Vecchia fut un de ses élèves, mais Alessandro Varotari est plus connu comme mentor de Pietro Liberi, Giulio Carpioni, Girolamo Forabosco et Bartolommeo Scaligero[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Travestissement féminin et liberté(s) De Guyonne Leduc, Christine Bard, p. 307.Bartolommeo Scaligero
  2. *Pinacothèque de Brera, Milan
  3. Getty Museum entry.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]