Alessandro Varotari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait gravé d'Alessandro Varotari paru dans Het Gulden Cabinet de Cornelis de Bie (1662)
Vénus et Amour

Alessandro Varotari connu aussi comme Il Padovanino (né à Padoue le , mort le ) est un peintre italien du début du baroque, actif au XVIIe siècle et représentant l'école vénitienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Orphée avec les animaux

Alessandro Varotari est né à Padoue, d'où son surnom, fils de l'architecte et peintre Dario Varotari l'Ancien qui s'occupa de sa formation et frère de Chiara Varotari (1584 - 1663) elle aussi peintre[1].

Les peintures de ses débuts, telles que L'incrédulité de saint Thomas, Vierge à l'Enfant et la Pentecôte montrent l'influence du Titien.

En 1614 il a emménagé à Venise, mais il a aussi voyagé à Rome à deux reprises (vers le milieu de l'an 1610 et en 1625), où il a été souvent employé dans la production de copies de grands tableaux des grands artistes de la Renaissance.

Il a peint une toile d'une grande bataille La victoire des Carnutes (Celtes) sur les Normands[2].

Pietro della Vecchia fut un de ses élèves, mais Alessandro Varotari est plus connu comme mentor de Pietro Liberi, Giulio Carpioni, Girolamo Forabosco et Bartolommeo Scaligero[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Travestissement féminin et liberté(s) De Guyonne Leduc, Christine Bard, p. 307.Bartolommeo Scaligero
  2. *Pinacothèque de Brera, Milan
  3. Getty Museum entry.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]