Alessandro Parisotti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alessandro Parisotti
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Alessandro Parisotti (né à Rome le et mort dans la même ville le ) est un compositeur et éditeur musical italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bien qu'également compositeur, Alessandro Parisotti est plus connu comme l'éditeur d'une collection de chansons connues sous le nom d'Arie antiche[1]. La collection originale comprend trois volumes de chansons ou d'arias publiés pour l'étude du chant classique, mais les trois volumes ont depuis été réduits à des extraits connus sous le nom de «  24 chansons et arias italiennes  ».

Parisotti a collectionné ces « arias antiques » (arie antiche) pour découvrir la musique ancienne oubliée de l'époque classique et baroque, ce qui était la mode du XIXe siècle [2]. L'exemple le plus célèbre de cette pratique de récupération de la musique oubliée est la reprise par Mendelssohn de la Passion selon saint Matthieu de Jean Sébastien Bach à Berlin en 1829. Le goût pour la musique redécouverte est de rigueur chez les musiciens et le public du XIXe siècle, avec des compositeurs comme Mendelssohn et Brahms. Parisotti a trouvé des partitions oubliées et a arrangé leurs arias (ou duets) pour chanteur solo et accompagnement au piano. Parisotti a romancé les œuvres en modifiant l'emplacement des mots, la structure des accords et/ou en ajoutant de l'ornementation vocale.

Dans sa collection, Parisotti attribue la chanson Se tu m'ami à Giovanni Battista Pergolesi, mais du fait qu'aucun manuscrit de cette chanson n'ait été retrouvé, les chercheurs pensent que Parisotti l' a composée lui-même. Le texte de la chanson est tiré d'un recueil intitulé Di canzonette e di cantate librue due de Paolo Antonio Rolli, publié à Londres en 1727[3].

La pianiste et compositrice Lucia Contini Anselmi (en) fait partie de ses principaux élèves.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it)Carlo Schmidl, Dizionario Universale dei Musicisti, Vol. 2, Sonzogno, Milan, 1929.
  • (it)P.Auletta-G.B.Pergolesi-A.Parisotti et Alii, Il Maestro di Musica, Intermezzo-Pastiche in 2 parti à 4 soli, coro e orchestra-Ricostruzione della partitura, Realizzazione dei Recitativi e Revisione del Libretto a cura di M. G. Genesi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arie antiche : ad una voce per canto e pianoforte, Milan, 1885-1888
  2. (en) « Anthology of Italian song of the seventeenth and eighteenth centuries », sur Art Song Central, (consulté le 12 mars 2019).
  3. (en)Glenn Paton, John (1991). "26 Italian Songs and Arias: An Authoritative Edition Based on Authentic Sources". Alfred Publishing.

Liens externes[modifier | modifier le code]