Alessandro Longo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Longo.
Alessandro Longo
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
NaplesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Maîtres
Beniamino Cesi (en), Paolo Serrao (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Alessandro Longo (Amantea, Naples, ) est un compositeur et musicologue italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Longo est né à Amantea. Après avoir étudié au Conservatoire de Naples avec Beniamino Cesi et Paolo Serrao, il commence à y enseigner le piano en 1887, suppléant Cesi, et lui succédant en 1897. En tant que pianiste, il a souvent joué de la musique de chambre avec le Quatuor Ferni et le Quartetto Napoletano. Il a fondé plusieurs institutions musicales à Naples, et acquis une grande réputation en tant que pianiste concertiste. En 1914 il commence à éditer la revue L'Arte Pianistica[1]. Il devient directeur du Conservatoire de Naples en 1944, et meurt à Naples l'année suivante, à l'âge de 80 ans.

Aujourd'hui, Alessandro Longo est principalement connu pour avoir dressé un catalogue presque complet de la musique pour clavier de Domenico Scarlatti[2]. Pendant près d'un demi-siècle, les sonates pour clavier de Scarlatti ont été identifiées par leurs numéros Longo, mais par la suite ceux-ci ont été progressivement remplacés par les numéros du catalogue de Ralph Kirkpatrick. Le catalogue de Longo provient de sa publication des œuvres de Scarlatti en 11 volumes[3]. Il est fondé sur le choix d'un regroupement des sonates en « suites » tonales, alors que le catalogue établi par Kirkpatrick en 1953[4] est fondé sur la chronologie des diverses sources qui sont parvenues jusqu'à nous (éditions d'époque et copies manuscrites).

Longo a également édité des œuvres de Domenico Gallo[5].

Ses propres compositions comprennent entre autres deux œuvres pour piano à quatre mains, une sérénade et une suite[6], des suites pour piano avec basson[7], avec hautbois[8], avec flûte[8] et avec clarinette[8],[9].

Son fils, Achille Longo (1900-1954), est également compositeur[10],[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arthur Eaglefield Hull, A Dictionary of Modern Music and Musicians (Dent, London 1924), 87, 303-304.
  2. (it) Alessandro Longo, D. Scarlatti : Indice tematico (in ordine di tonalità) delle sonate per clavicembalo contenute nella raccolta completa, Milan, Ricordi, , 43 p. (OCLC 25901063)
  3. A. Longo, 545 Scarlatti Sonatas in XI Volumes (Ricordi, 1906-1913).
  4. R. Kirkpatrick, Domenico Scarlatti (Princeton University Press, 1953)
  5. « Permanent Link to Catalog Card Entry for Gallo Sonata, attributed to Pergolesi, as Arranged by Longo », Cornell University (consulté le 11 décembre 2007)
  6. (en) Cameron McGraw, Piano Duet Repertoire: Music Originally Written for One Piano, Four Hands, Bloomington, Indiana University Press, , 174 p. (ISBN 0-253-21461-0, lire en ligne)
  7. « Longo, Suite opus 69 », sur www.atmaclassique.com, (consulté le 26 janvier 2015)
  8. a, b et c « Announcement of Agora Recording of Flute, Oboe and Clarinet Suites » [archive du ], Records International, (consulté le 11 décembre 2007)
  9. « Persistent Link to Library Catalog Card for Edizioni Curci 1986 Edition of Clarinet Suite (op. 62) », New York Public Library: Research Libraries (consulté le 11 décembre 2007)
  10. « LOC Authorities » (consulté le 17 octobre 2011)
  11. « Notes de l'enregistrement Naxos du quintette pour piano d'Achille Longo » (consulté le 17 octobre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]