Alessandro Allori

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alessandro Allori
Image dans Infobox.
Autoportrait, 1555 c., Galerie des Offices[1].
Naissance
Décès
Activités
Maître
Lieux de travail
Mouvement
Enfant
Œuvres principales
Vénus et Cupidon (Musée Fabre de Montpellier).

Alessandro Allori ou Alexandre Allori, élève et fils adoptif du Bronzino, est un peintre florentin maniériste (Florence, - Florence, ).

Biographie[modifier | modifier le code]

Alessandro Allori est le père de Cristofano Allori. Il a eu pour maîtres un ami de la famille Angelo di Cosimo di Mariano dit Il Bronzino, puis Michel-Ange. À certains égards, Allori est le dernier de la lignée d'éminents peintres florentins : Andrea del Sarto a collaboré avec Fra Bartolomeo (ainsi que Léonard de Vinci), Pontormo a brièvement été l'élève d'Andrea et a formé Bronzino qui lui-même a formé Allori. Les générations suivantes furent fortement influencées par la vague baroque qui dominait dans d'autres parties de l'Italie.

Allori étudia les œuvres de Melozzo da Forlì, de Raphaël et de Michel-Ange, à Rome.

Parmi ses collaborateurs on trouve Giovanni Maria Butteri et son principal élève Giovanni Bizzelli. Cristoforo Fiorentino (it), Cesare Dandini, Aurelio Lomi, John Mosnier, Giovan Battista Vanni, et Monanni ont également été ses élèves. Allori a été l'un des artistes ayant travaillé, sous les ordres de Giorgio Vasari, sur la décoration du Studiolo de François Ier.

Principales œuvres[modifier | modifier le code]

Tableaux
Tableaux non datés
Fresques

Dessins[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Peinture à l'huile sur bois, 60 46,6cm, Collection d'autoportraits du Musée des Offices, (it) Wolfram Prinz (et aut.), « La collezione di autoritratti : Catalogo generale », dans Gallerie degli Uffizi, Gli Uffizi, Florence, Centro Di, (1re éd. 1979), 1211 p. (ISBN 88-7038-021-1), p. 787.
  2. Antonio Paolucci (commissaire de l’exposition), Miroir du Temps : Chefs-d’œuvre des musées de Florence, Silvana Editoriale et Musée des Beaux-Arts de Rouen, (OCLC 496465908), p. 143
  3. Cosme Ier sur étain, Vienne
  4. François de Médicis
    v. 1560, Cracovie
  5. François de Médicis, Chicago
  6. François de Médicis, Anvers
  7. Vénus et Cupidon, Los Angeles
  8. Pêche des perles, Palazzo Vecchio, Florence
  9. Bianca Capello, Dallas
  10. a b et c Mina Gregori, Le Musée des Offices et le Palais Pitti : La Peinture à Florence, Éditions Place des Victoires, , 685 p. (ISBN 2-84459-006-3)
  11. Allégorie de l'Eglise, St Petersbourg
  12. Prêche de St Jean Baptiste, Palais Pitti
  13. Sainte Famille, Lisbonne
  14. Sacrifice d'Isaac, Offices
  15. Jésus et les Docteurs, Santissima Annunziata
  16. « Etude de Kairos d'après Francesco Salviati, Alessandro Allori », sur Cat'zArts
  17. Sous la direction d'Emmanuelle Brugerolles, Le dessin à Florence au temps de Michel-Ange, Carnets d'études 13, Beaux-arts de Paris les éditions, 2009-2010, p. 116-119, Cat. 26

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :