Alerte aux chiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la fantasy
Cet article est une ébauche concernant la fantasy.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Alerte aux chiens est le trentième livre de la série Chair de poule écrite par R. L. Stine, dans l'édition française Bayard Poche. Traduit de l'américain par Nathalie Vlatal (qui a traduit bon nombre de livres de cette collection), Alerte aux chiens est constitué de 116 pages.

Dans l'édition américaine, ce livre est le 26e de la série Goosebumps. Son titre originel est My hairiest adventure - littéralement : « Mon aventure la plus chevelue ».

Illustration de la version française[modifier | modifier le code]

Arrière-plan : une rue avec des maisons assez cubiques et irréelles ; il fait nuit. La route est d'un bleu qui ajoute une touche de lumière au dessin.

Premier-plan : un garçon, l'air effrayé, qui touche son visage avec ses mains dont le dos est couvert de poils noirs. Le garçon a la peau foncée, des moustaches, un museau, des crocs, des yeux jaunes et des poils blancs longs au-dessus des sourcils, comme les chats.

Résumé de l'histoire[modifier | modifier le code]

Larry, alias "Larry le poilu" par les autres enfants de la ville, est un adolescent régulièrement poursuivi par tous les chiens de son quartier. Et c'est alors qu'il vient de trouver un flacon d'autobronzant dans une poubelle. Avec ses amis, il décide de s'en appliquer. Mais quelques jours plus tard, il découvre avec horreur des touffes de poils noirs et drus sur ses mains et son front. Larry est paniqué. La lotion est-elle seule responsable de cette chevelure envahissante ? Et puis progressivement, les amis qui ont essayé la lotion avec lui disparaissent, leurs parents déménagent en hâte en ignorant ses questions - ou en répondant d'un air gêné. Mais le plus curieux, c'est qu'à chaque disparition, il aperçoit de nouveaux chiens dans le quartier qui ont d'étranges similitudes avec ses amis disparus...

Sous-titre[modifier | modifier le code]

Chevelure envahissante.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]