Alemannia Aachen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alemannia Aix-la-Chapelle
Logo du Alemannia Aix-la-Chapelle
Généralités
Nom complet Aachener Turn- und Sportverein Alemannia 1900 e.V.
Surnoms Kartoffelkäfer
Fondation 1900
Couleurs Noir et jaune
Stade Neuer Tivoli
(32 900 places)
Siège Krefelder Straße 205
52070 Aix-la-Chapelle
Championnat actuel Regionalliga Ouest (4er Division)
Président Martin Fröhlich
Entraîneur Fuat Kılıç
Site web http://www.Alemannia-aachen.de

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Regionalliga 2019-2020
0

L'Aachener Turn- und Sportverein Alemannia 1900 e.V., couramment abrégé en Alemannia Aachen et parfois partiellement francisé en Alemannia Aix-la-Chapelle, est un club allemand de football évoluant en Regionalliga Ouest (quatrième niveau) et basé à Aix-la-Chapelle.

Historique[modifier | modifier le code]

Un premier passage en Bundesliga[modifier | modifier le code]

Le club d'Aix-La-Chapelle monte en Bundesliga en juin 1967, en compagnie du Borussia Neunkirschen. La première saison voit les Kartoffelkäfer se sauver facilement, terminant la saison à la 11e place. L'année suivante est couronnée de succès puisque Aix la termine à la deuxième place, à 8 points du champion, le Bayern Munich. La troisième saison est une catastrophe pour les Jaune et Noir, qui ferment la marche avec 17 points, et descendent en D2.

Une participation européenne[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 2003-04, le club, actif en 2. Bundesliga, atteint la finale de la Coupe d'Allemagne. Si les pensionnaires de D2 sont défaits face à Brême, ils profitent des bons résultats du Werder pour se qualifier pour les barrages de la Coupe UEFA 2004-05. Lors de ces barrages, les Allemands s'imposent 1-5 à Hafnarfjordur (Islande) et réalisent un nul au retour (0-0). Ils se qualifient donc pour les poules.

Les Allemands entament leur parcours face à Lille, et l'emportent 1-0 grâce à Eric Meijer. Ils s'inclinent ensuite 2-0 en déplacement au FC Séville lors du deuxième match. La troisième rencontre les oppose au Zenit Saint-Petersbourg, où, menés 1-2 et réduits à 10, ils parviennent à arracher un point à la dernière minute grâce à un but de Blank (2-2). Une victoire lors du dernier match leur assurait alors de passer au tour suivant, et l'Allemania s'impose 0-2 en déplacement à l'AEK Athènes.

Le parcours des Allemands s'arrête en 1/16e de finale face à l'AZ Alkmaar, après un nul à Aix (0-0) et une courte défaite aux Pays-Bas (2-1).

Un retour très bref parmi l'élite[modifier | modifier le code]

En juin 2006, l'Allemania Aachen retrouve la Bundesliga. Malgré quelques succès d'estime (1-0 face au Bayern, 1-2 à Wolfsbourg), les Kartoffelkäfer ne parviennent pas à se maintenir. Ils bouclent la saison à la 17e place (sur 18) avec 34 points.

Dégringolade et faillite[modifier | modifier le code]

Après 5 saisons en D2 allemande, l'Allemania Aachen termine le championnat 2011-12 à l'avant dernière place, et est reléguée en 3e division. En grosse difficulté financière, le club demande sa mise en faillite en novembre 2012. Cet aveu de faillite empêche le club d'obtenir sa licence professionnelle, et est relégué administrativement en D4 allemande. En roue libre, les Jaune et Noir bouclent la saison 2012-13 à la dernière place, et descend en D4 en compagnie des autres clubs en difficulté financière, Babelsberg (avant-dernier) et les Kickers Offenbach (15e).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueurs et personnalités du club[modifier | modifier le code]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Viktor Havlicek/Josef Kratz (1945-48)   Karl Fink (1948-49)   Fritz Pölsterl (1949-50)   Emil Melcher (1950-51)   Hermann Lindemann (1951-55)   Schorsch Knöpfle (1955-58)   Bela Sarosi (1958-59)   Helmut Kronsbein (1959-62)   Bert Schütt (1962)   Oswald Pfau (1962-65)   Williberth Weth (1965-66)   Hennes Hoffmann (1966-67)   Michel Pfeiffer (1967-69)   Georg Stollenwerk (1969)   Williberth Weth (1969-70)   Hermann Lindemann (1970)   Volker Kottmann & Schütt (1970-71)   Gunther Baumann (1971-72)   Bert Schütt (1972)   Barthel Thomas (1972-73)   Michel Pfeiffer (1973-74)   Gerhard Prokop (1974)   Horst Witzler (1974-76)   Gerhard Prokop (1976-78)   Willi Haag (1978)   Erhard Ahmann (1978-81)   Ernst-Günter Habig (1981)   Josef Martinelli (1981)   Horst Buhtz (1981-82)   Slobodan Cendic (1982-83)   Erhard Ahmann (1983-84)   Rolf Grünther (1984)   Werner Fuchs (1984-87)   Diethelm Ferner (1987)   Peter Neururer (1987-89)   Rolf Grünther (1989)   Mustafa Denizli (1989-90)   Eckhard Krautzun (1990)   Norbert Wagner (1990-91)   Michael Schleiden (1991)   Hannes (1991-94)   Helmut Graf (1994)   Gerd von Bruch (1994-96)   Werner Fuchs (1996-99)   André Winkhold (1999)   Eugen Hach (1999-2001)   Jörg Berger (2001-04)   Dieter Hecking (2004-06)   Michael Frontzeck (2006-07)   Guido Buchwald (2007)   Jörg Schmadtke (2007)   Jürgen Seeberger (2008-09)   Willi Kronhardt (2009)   Michael Krüger (2009-10)   Peter Hyballa (2010-11)   Ralf Außem (2011)   Friedhelm Funkel (2011-12)   Ralf Außem (2012)   Peter Schubert (2012)   René van Eck (2012-2013)   Peter Schubert (2013-2015)   Christian Benbennek (2015)   Sven Schaffrath & Aïmen Demai (2015)   Fuat Kılıç (2015-...)  

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]