Alem (beatboxeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alem
Description de cette image, également commentée ci-après
Alem au festival des Vieilles Charrues en juillet 2015.
Informations générales
Nom de naissance Maël Gayaud
Naissance (29 ans)
Lyon (France)
Activité principale Beatboxer, vidéaste
Genre musical Hip-hop, rap, dance
Instruments Human beatbox
Site officiel Site officiel

Alem, de son vrai nom Maël Gayaud, né le à Lyon, est un beatboxeur français[1].

Il est champion du monde 2015 de beatbox en solo grâce à sa victoire face à NaPoM. Et champion de la même année en duo avec BMG (Twenteam'8).

Biographie[modifier | modifier le code]

Alem & Krismenn

En 2012, invité par le chanteur breton Krismenn à se produire en Bretagne, les deux beatboxers finissent par faire ensemble une danse gavotte sous forme de battle de beatbox[2]. L'essai est concluant et l'alliance semble naturelle[3]. D'autant que Krismenn apprend ensuite à son compère des bribes de vers bretons, pour lui répondre sur scène, à la manière d'un couple de kan ha diskan (« chant et contrechant »). Alem s'approprie la technique du chant à répondre, en suivant notamment un stage avec Erik Marchand et réussi à intégrer l’accentuation spécifique à la gavotte dans son beatbox[4]. En , ils participent au plus grand fest-noz de Bretagne, Yaouank à Rennes[5]. Plébiscité dans les fest-noz, le duo est adoubé par le monde du beatbox, notamment lorsqu'il se produit à l'occasion du 7e Human Beatbox Festival[6] et lorsqu'il rend visite à la «famille» de beatboxers américains à Brooklyn[7].

Vice-champion du monde de Human Beatbox 2012, Alem devient champion du monde à 24 ans en 2015[8]. Entre-temps, il se produit avec Krismenn sur diverses scènes (Vieilles Charrues, festival Chants de Vielles Montréal[9], Les Suds Arles, FMM Sines, Festival d'Art Huy, Eurofonik Nantes, Dock des Suds à Marseille)[10] et enregistrent un EP autoproduit grâce au crowdfunding[11]. Engagé en 2015 sous le label des Vieilles Charrues, le duo tourne en Bretagne avant d'être la révélation du festival l'été[12], le samedi soir sur la grande scène après The Prodigy et en ouverture du show de JoeyStarr devant 55 000 festivaliers[13], puis le lendemain après-midi[14]. En 2016, le duo réalise une tournée dans les grands festivals européens et à l'international : Printemps de Bourges[15] après avoir remporté le tremplin les Inouïs[16], les Vieilles Charrues à New York[17] (4 000 festivaliers à Central Park)[18], Paléo festival en Suisse[19], Belgique, Angleterre[20]Québec (dont les FrancoFolies de Montréal)[21], Fest' In Breizh au Viêt Nam[22].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnats du monde individuel
  •  Champion du monde 2015
  • Vice-champion du monde 2012
Championnats de France individuel
  •  Champion de France en 2013
  • Vice-champion de France en 2010

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Alem biographie et palmarès », sur humanbeatbox.com
  2. « Krismenn et Alem la rencontre du rap et du khan diskan », jactiv.ouest-france.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « Beat-box et chants bretons dans le même micro », Ouest-France,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. Stéphanie Stoll, « Le souffle du «kan ha beatbox» », Côtes d'Armor Magazine,‎ , p. 10 (lire en ligne)
  5. (br) François-Xavier Gomez, « En breton et français. Krismenn hag Alem war leurenn an Erer Kozh », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  6. François-Xavier Gomez, « Krismenn et Alem, Breizh beatbox », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. [vidéo] « Beatbox Family un film de Hervé Portanguen », sur kubweb.media, KuB, (consulté le ).
  8. « Le beatbox est la cinquième discipline du hip-hop… et tout le monde s'en fout », Télérama.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. « Érik Marchand et Krismenn : la Bretagne sous influences à Chants de Vielles », sur chantsdevielles.com,
  10. Annabelle Kempff, « Krismenn beatbox breton », La Provence,‎
  11. « Krismenn. Élevé au bon son breton », Le Télégramme,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. Samuel Degasne, « KrisMenn & AleM : la voix est libre », Longueur d'Ondes,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. « Vieilles Charrues. « C'était le moment improbable du festival ! » », Le Télégramme,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. [vidéo] « Nous avons retrouvé Krismenn & Alem, juste après le concert », France 3 Bretagne,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. « À Bourges, les intrus du plateau rap », Ouest-France,‎ (lire en ligne, consulté le )
  16. « Les Inouïs 2016, cru remarquable », L'Humanité,‎ (lire en ligne, consulté le )
  17. « Pour une soirée, New York a pris l’accent breton », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  18. « Fest-noz à Central Park », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le )
  19. « Musique. La Bretagne à l’affiche du festival suisse Paléo », Le Télégramme,‎ (lire en ligne, consulté le )
  20. Toma Dagorn, « Le breton au rythme du kan ha beat box », Paysan Breton (journal),‎ (lire en ligne, consulté le )
  21. Édith Van Cutsem, « Pop, rock, rap et jazz en caves », La Nouvelle République,‎ (lire en ligne, consulté le )
  22. « Beat-box et chants bretons dans le même micro », Ouest-France,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :