Aleksandrs Drēviņš

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aleksandrs Drēviņš
Drevin-Selfportrait.jpg

Autoportrait. 1923.

Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Maître
Conjoint
Enfant
Andréi Drevin (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Aleksandrs Rūdolfs Drēviņš, né le à Wenden en Lettonie et mort exécuté le au polygone de Boutovo, près de Moscou, est un peintre letton et soviétique[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Aleksandrs naît dans la famille d'ouvrier Dāvids Drēviņš. À l'âge de quinze ans, il entame les études à l'école navale de Riga, mais sera renvoyé pour sa participation aux manifestations de la révolution russe de 1905. En 1909-1913, il suit une formation de peinture à l'école des beaux-arts de Riga dont le directeur est Vilhelms Purvītis. Il rejoint l'association artistique de Jāzeps Grosvalds Fleur verte (Zaļā puķe)[3].

Drēviņš arrive à Moscou en 1914. Il peint son cycle des Réfugiés (1915-1917), inspiré de la Première guerre mondiale[4]. Au sein du groupe Valet de Carreau il fait connaissance de Kasimir Malevitch et quelques autres peintres avant-gardistes. La recommandation de Vladimir Tatline lui permet d'obtenir un post au département des beaux-arts du Commissariat du Peuple à l'éducation en 1917. En 1920, il se marie avec l'artiste peintre Nadejda Oudaltsova[4]. Il travaille à partir de 1920 aux Ateliers supérieurs d’art et de technique et en devient le directeur, le post qu'il occupe jusqu'à la fermeture de l'établissement en 1930. Chargé de mission de représenter le paysage de différents coins d'URSS, avec son épouse, il effectue de nombreux voyages dans l'Oural (1926-1928), Altai, Kazakhstan (1929-1932) et en Arménie (1933-1934)[5]. Il devient membre du groupe artistique Treize en 1931[6]. Il est aussi impliqué dans les activités de l'association culturelle lettonne Prometejs (Prometheus), fondée à Moscou en 1924, tout comme quelques-uns de ses compatriotes, notamment Gustav Klucis, Karlis Veidemanis et Voldemars Andersons[5],[7]. Drēviņš est arrêté le , pour « participation à une organisation terroriste nationaliste contre-révolutionnaire ». Condamné à mort par une commission du NKVD, il est fusillé le au polygone de Boutovo.

En 1957, l'artiste est réhabilité à titre posthume. Ses œuvres progressivement réapparaissent lors des expositions et dans les collections des musées. Sa première exposition personnelle se tient à Moscou, puis au musée Russe de Leningrad en 1979. À la même époque, quelques tableaux sont exposés au musée Guggenheim de New York, dans quelques galeries spécialisées en art russe en Europe et à Tokio. En 1981, l'exposition de Drēviņš se tient à Riga et, en 1982, à Tallinn[4]. Son tableau Gazelles (1930) se trouve à la Galerie Tretiakov[2].

Galerie photographique[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Russian and Soviet Painting: An Exhibition from the Museums of the USSR Presented at the Metropolitan Museum of Art, New York, and the Fine Arts Museums of San Francisco, Metropolitan Museum of Art, (ISBN 9780870991622, lire en ligne), p. 147
  2. a et b (en) « Drevin, Aleksandr (Rudolf) Davidovich. », sur tretyakovgallery.ru (consulté le 4 janvier 2016)
  3. (lv) Aiga Dzalbe, « Izstādes Aleksandrs Drēviņš un Nadežda Udaļcova. Laiku virpulī recenzija. Nemierā klusē debesis. », sur diena.lv, (consulté le 3 janvier 2016)
  4. a, b et c (en) Kirill Sokolov, « Aleksandr Drevin, Nadezhda Udal'tsova: An Exhibition That Never Was. », sur jhu.edu, (consulté le 3 janvier 2016)
  5. a et b (en) Kathleen Tahk, « A Revolution Beyond Borders:The Soviet Art of the Latvian Riflemen. », sur americancouncils.org, (consulté le 3 janvier 2016)
  6. (ru) Надежда Плунгян, « Группа "13" в контексте художественной жизни конца 1920-х-середины 1950-х годов. », sur dissercat.com,‎ (consulté le 3 janvier 2016)
  7. (en) « Aleksandrs Drēviņš 1889-1938. », sur artoflatvia.lv (consulté le 4 janvier 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :