Aleksandr Tolouch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aleksandr Tolouch
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activité
Autres informations
Titres aux échecs
Distinction
Entraîneur émérite de l'URSS (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Могила шахматиста Александра Толуша.JPG

Vue de la sépulture.

Aleksandr Kazimirovitch Tolouch (en russe : Александр Казимирович Толуш), né le à Saint-Pétersbourg (Empire russe) et mort le à Léningrad (Union soviétique), est un grand maître soviétique du jeu d'échecs. Il était l'un des mentors du champion du monde Boris Spassky.

Il a reçu les titres de maître international en 1950, celui de grand maître en 1953 et celui de maître international du jeu d'échecs par correspondance en 1965.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tolouch a remporté le championnat de Léningrad en 1937 (ex æquo), 1938, 1946 et 1947 (ex æquo). Il a participé au championnat d'URSS par équipes à dix reprises. Son meilleur résultat fut une deuxième place (+8 =6 -3), partagée avec Lev Aronine et Isaak Lipnitski, et derrière Paul Keres, en 1950. Il a fini quatrième en 1952 (+8 =7 -4), à égalité avec Isaac Boleslavski et derrière Mikhail Botvinnik, Mark Taimanov et Efim Geller), et à nouveau en 1957 (+1 =6 -5, à égalité avec Spassky et derrière Mikhaïl Tal, David Bronstein et Keres).

Son meilleur résultat international est une première place (+10 =8 -1) à Bucarest 1953, devant Tigran Petrossian, Vassily Smyslov, Boleslavski et Spassky. En 1968, il est 2e à Keszthely (+7 =3 -1) derrière Lajos Portisch. Il remporta le tournoi de Varsovie en 1961. Tolouch n'a jamais participé aux olympiades, mais a représenté l'URSS à deux championnat d'Europe d'échecs des nations.

Bien qu'il ne soit jamais arrivé au sommet mondial, Tolouch s'est démarqué par son style imaginatif et attaquant.

Il a travaillé comme journaliste et comme entraîneur, réputé pour avoir formé Keres et Spassky.

Sa biographie Alexander Tolush (1983) a été rédigée par son épouse, Valentina, et inclut 92 de ses parties.

Tolouch a créé le gambit Tolouch-Geller de la défense slave à haut niveau, dans les parties Tolouch-Smyslov ch URSS 1947 et Tolouch-Levenfish ch Leningrad 1947.

Références[modifier | modifier le code]

  • Nicolas Giffard et Alain Biénabe, Le Nouveau Guide des échecs. Traité complet, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », (ISBN 978-2-221-11013-3)
  • Edward Brace, An Illustrated Dictionary of Chess, Hamlyn Publishing Group, (ISBN 1-55521-394-4)
  • Jeremy Gaige, Chess Personalia, A Biobibliography, McFarland, (ISBN 0-7864-2353-6)
  • Harry Golombek, Golombek's Encyclopedia of Chess, Crown Publishing, (ISBN 0-517-53146-1)
  • David Hooper, Kenneth Whyld, The Oxford Companion to Chess, Oxford University Press (ISBN 0-19-280049-3)

Liens externes[modifier | modifier le code]