Aleksandar Luković

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aleksandar Luković
Image illustrative de l’article Aleksandar Luković
Aleksandar Luković
Biographie
Nationalité Drapeau : République fédérale de Yougoslavie Yougoslave
Drapeau : Serbie Serbe
Naissance (36 ans)
Lieu Kraljevo (Yougoslavie)
Taille 1,85 m (6 1)
Période pro. 20002017
Poste Défenseur polyvalent
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2000-2001Drapeau : République fédérale de Yougoslavie Sloga Kraljevo055 0(6)
2002-2006Drapeau : Serbie-et-Monténégro Étoile rouge de Belgrade078 0(3)
2003-2004 Drapeau : Serbie-et-Monténégro Jedinstvo Ub023 0(2)
2006-2010 Drapeau : Italie Udinese Calcio112 0(0)
2006 Drapeau : Italie Ascoli Calcio012 0(0)
2010-2014 Drapeau : Russie Zénith Saint-Pétersbourg059 0(1)
2014-2017Drapeau : Serbie Étoile rouge de Belgrade063 0(8)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2005 Drapeau : Serbie-et-Monténégro Serbie-et-Monténégro 005 0(0)
2006-2012 Drapeau : Serbie Serbie 023 0(0)
2005-2012 Total 028 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Aleksandar Luković, né le à Kraljevo (Yougoslavie aujourd'hui Serbie), est un footballeur international serbe, évoluant au poste de défenseur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aleksandar Luković débute dans le petit club du Sloga Kraljevo lors de la saison 1998-1999, à 16 ou 17 ans. À l'hiver 2002, alors qu'il compte au moins 36 matchs et 6 buts, dont 15 matchs lors de la première partie de la saison[1], il est recruté par l'Étoile rouge de Belgrade, après un passage au FK Borac Čačak[2].

Luković se fait soigner

Peu utilisé (il compte douze matchs en 18 mois[3]), il est prêté en 2003-2004 au FK Jedinstvo Ub à la demande de Slavoljub Muslin, manager du club. Il joue 23 matchs en D2 et gagne en maturité. De retour à Belgrade, il devient titulaire. Ses performances lui valent d'être sélectionné en équipe nationale de Serbie-et-Monténégro, avec laquelle il fait ses débuts en contre la Pologne.

Durant l'été 2006, il est recruté par l'Udinese pour environ deux millions d'euros[4]. Bloqué par son nombre de joueurs extra-européens, le club le prête à Ascoli pour six mois. Après une première demi-saison timide, il s'impose comme titulaire et réalise trois saisons pleines. Après la Coupe du monde 2010 dont il dispute deux matchs avec sa sélection, le Zénith Saint-Pétersbourg fait une offre de 7 millions d'euros à l'Udinese[5]. Après 107 matchs de Serie A, il part en Russie.

Arrivé en cours de saison, il s'impose a son poste d'arrière gauche et remporte lors de ses premiers mois le championnat et la coupe de Russie. Son équipe conserve le titre de champion en 2011-2012[6].

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il honore sa première cape avec la Serbie-Monténégro lors d'un match disputé à Kiev le 23 octobre 2005 contre la Pologne, que l'emporte 3-1[7]. Sélectionné à cinq reprises avec la Serbie-Monténégro, il devient à partir de 2006 international serbe, les deux pays ayant pris leur indépendance.

Grâce à des bonnes performances en club, il est régulièrement titulaire et participe à la Coupe du monde de football 2010 avec sa sélection. Lors du match contre le Ghana lors de la Coupe du monde en Afrique du Sud, il est expulsé après deux cartons jaunes, ce qui lui vaut de manquer le match contre l'Allemagne. Il joue par contre le troisième match de poule contre l'Australie (1-2)[8].

En , lors d'un match qualificatif pour l'Euro 2012, Luković marque un but contre son camp lors d'une défaite à domicile face à l'Estonie[9]. En , Luković et son coéquipier Danko Lazović annoncent à la surprise des observateurs leur retraite internationale, afin de se concentrer sur leurs performances en club. Un choix dû notamment à des relations difficiles avec le sélectionneur Vladimir Petrović. Nommé en 2012, Siniša Mihajlović le convainc de revenir en sélection[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Étoile rouge de Belgrade[modifier | modifier le code]

Zénith Saint-Pétersbourg[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]