Alejandro Sesmero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alejandro Sesmero
Image illustrative de l'article Alejandro Sesmero
Alejandro Sesmero
Présentation
Nom de naissance Alejandro Rodríguez-Sesmero González
Naissance
Gijón
Drapeau de l'Espagne Espagne
Décès
Córdoba (Argentine)
Nationalité Drapeau d'Espagne Espagnole
Diplôme Génie civil, architecture
Formation Université de Valladolid
Œuvre
Réalisations Palais du Conseil Provincial de Pontevedra, Hôtel de ville de Pontevedra, Hôtel des Mendoza, Église Notre-Dame des Placeres, Parcs de l'Alameda et des Palmiers à Pontevedra.
Entourage familial
Père Domingo Esteban Rodríguez-Sesmero

Alejandro Rodríguez-Sesmero González (parfois appelé Alejandro Sesmero), né à Gijón en 1843 et mort à Córdoba (Argentine) le , est un architecte qui a travaillé en Galice (Espagne).

Parcours[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Domingo Esteban Rodríguez Sesmero, un architecte né à Medina del Campo. Il étudie l'architecture à Valladolid, obtenant le titre de maître d'œuvre. Il collabore avec son père entre 1866 et 1869 en tant que dessinateur pour la Députation provinciale. Cette année-là, son père s'installe à Vigo (dans la province de Pontevedra), nommé architecte municipal dans cette ville. Alejandro Sesmero est architecte intérimaire entre mai 1875 et juillet 1876, date à laquelle il devient l'architecte municipal intérimaire de Pontevedra, après la démission de Justino Flórez Llamas.

Dans cette ville, il projette l'expansion urbaine vers l'extérieur, après la démolition des remparts médiévaux. Il conçoit l'hôtel de ville, l'avenue Sainte- Marie, l'hôtel des Mendoza, les parcs de l'Alameda et les jardins de Colomb du Palmiers, le cimetière Saint-Maur, les réservoirs d'eau de Saint-Maur et les fontaines du centre ville, le Palais du Conseil Provincial de Pontevedra (avec son père), une école qui est devenue le siège de l'office provincial de la défense, l'église Notre-Dame des Placeres (1888), l'ancien marché municipal central (1886)[1], l'office provincial de la défense (initialement conçu comme une école) et il a aussi rénové la chapelle de la Vierge du Chemin. En 1880, lui a été accordé la Croix de l'Ordre Royal de Charles III. En 1887, une partie de la corporation locale a proposé sa désignation comme architecte municipal, mais l'idée n'est pas retenue car il n'a pas le titre officiel d'architecte.

Il démissionne de son poste et demande la validation de son diplôme devant la Direction générale de l'instruction publique. Une fois qu'il l'a obtenu, il quitte sa femme, Pilar Rubio Romea, et sa famille (Adelaida, Ricardo, Enrique, María del Pilar, Alfonso et Margarita) et en janvier 1889, il part pour l'Argentine, où il est nommé professeur d'architecture et de dessin d'architecture à la faculté des sciences physiques et mathématiques de l'université nationale de Cordoba. Il enseigne également la conception de bâtiments publics et a été membre des jurys pour les concours publics.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marta García Filgueira, Eclecticismo y arquitectura en la Galicia del siglo XIX. La obra de Domingo Rodríguez Sesmero y Alejandro Rodríguez-Sesmero González, Tese de doutoramento, 2006.
  • Marta García Filgueira, Clasicismo, Neomedievalismo y Eclecticismo en la obra de Domingo Rodríguez Sesmero como arquitecto diocesano de Tui y Santiago de Compostela (1882-1897), Cuadernos de Estudios Gallegos (CSIC), no 118, 2005.
  • Jesús Ángel Sánchez García, La recepción de modelos franceses en la arquitectura ecléctica : Alejandro Rodríguez-Sesmero y el proyecto del Ayuntamiento de Pontevedra (1876), Revistas Espacio, Tiempo y Forma. Historia del Arte. Facultad de Geografía e Historia. UNED. Madrid, 2014

Voir également[modifier | modifier le code]

Autres articles[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]