Aldo Cardoso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


image illustrant un homme d'affaires image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un homme d'affaires français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Aldo Cardoso
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (60 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinctions
Officier de l'ordre national du Mérite (d)
Chevalier de la Légion d'honneur‎ ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Aldo Cardoso est né le . Il est diplômé de l'ESCP Europe (Promotion 1979) et titulaire d'une maîtrise de droit et diplômé d'expertise comptable. Il a été maître de conférences à l'IEP Paris.

Aldo Cardoso est Président exécutif de Andersen Worldwide de 2002 à 2003, Président du conseil de surveillance d’Andersen Worldwide de 2000 à 2001, et Président d’Andersen France de 1998 à 2002.

Biographie[modifier | modifier le code]

Andersen[modifier | modifier le code]

En 1979, Aldo Cardoso entame sa carrière en tant que consultant auditeur au sein du groupe Andersen. Il y est nommé associé en 1989, puis directeur du Département Audit en France en 1993. En 1998, il arrive au pose de directeur du Département Européen d’Audit et de Consultation Financière du groupe.

Il devient PDG d'Andersen Worldwide, qui fait faillite après un scandale international (Affaire Enron). Aldo Cardoso se charge de sa liquidation (redistribution des parts de marché aux autres cabinets d'audit).

Après le scandale Andersen, il consacre une partie de son temps à l'éthique financière[réf. nécessaire].

Administrateur[modifier | modifier le code]

En 2012, il est Consultant, senior advisor à la Deutsche Bank et administrateur de plusieurs entreprises dont :

Il a été antérieurement administrateur de :

Il est censeur de Axa Investment Managers.

Autre[modifier | modifier le code]

Il est également président de la Fondation Royaumont, membre du Conseil de surveillance de la Fondation pour l'innovation politique. Il est administrateur de Planet Finance de 2000 à 2010 et de l'Institut français des administrateurs de 2004 à 2010.

En 2010, il reçoit pour mission de l'État de réaliser un rapport sur la gouvernance des aides publiques à la presse[1].

En juin 2011, il est nommé par les pouvoirs publics en tant que médiateur lors des négociations pour le rapprochement des activités de Safran et Thales[2].

Il est également l'auteur du livre l'Anarchie libérale.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Aldo Cardoso est promu chevalier de la Légion d'honneur en 2007 et officier dans l'ordre national du Mérite en novembre 2010.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La gouvernance des aides publiques à la presse sur Culture.gouv.com.
  2. Safran/Thales: Cardoso en médiateur, Le Figaro

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • {...}

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]