Aldo Capitini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Aldo Capitini
Description de l'image Aldo Capitini with books.jpg.
Naissance
Pérouse
Décès (à 68 ans)
Pérouse
Nationalité Italien

Aldo Capitini, né le à Pérouse (Italie) et mort le dans la même ville, est un philosophe, poète, homme politique, antifasciste et pédagogue italien. Il est l'un des premiers à se saisir et à développer en Italie les théories sur la non-violence de Gandhi, ce qui lui vaut parfois le surnom de « Gandhi italien »[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Aldo Capitini est né à Pérouse en 1899 et mort à Pérouse en 1968, il fut le plus important penseur et activiste de la non-violence en Italie et en Europe. Il a correspondu avec Danilo Dolci (1924 – 1997), en 1952, poète, éducateur et sociologue italien de terrain qui s’est battu pour l’amélioration des conditions de vie, matérielles et citoyennes, de ses contemporains, notamment en Sicile.

Travaux[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Lettere (1931-1968)
  • Le tecniche della nonviolenza (1967)

Citations[modifier | modifier le code]

  • « Cette liberté spirituelle, à l'opposé de l'insensibilité ou de la paresse, de la liberté de souffrir et de connaître l'erreur, est la proximité et de la rédemption de Dieu. »
  • « Dieu implique la conscience continue de la finitude, la capacité suprême de se sentir la douleur, le renoncement à des attributs divins pour devenir don pur, l'amour infini, la rédemption et de consolation. »
  • « Toujours implicite dans la religion est donc une confession de finitude et de limitation. Nous expérimentons cette limitation quand nous pleurons, notre complainte découlant de notre incapacité à aimer pleinement. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Incontro con il "Gandhi" italiano », La Stampa,‎

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]