Aldo Agosti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Agosti.

Aldo Agosti, né à Turin en 1943, est un historien italien, spécialiste du mouvement ouvrier et du communisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Professeur émérite d'histoire contemporaine de l'Université de Turin, il a étudié le mouvement ouvrier italien, particulièrement dans sa composante communiste (PCI). C'est ainsi qu'il a publié une biographie de Palmiro Togliatti. Il est membre du comité scientifique de la fondation Antonio Gramsci. Ses écrits n'ont que peu été traduits en français, mais ils servent de référence aux rares auteurs français attachés à l'histoire du communisme italien[1] et à celle de l'Internationale communiste[2] ; ses travaux sont plusieurs fois mentionnés dans Le Siècle des communismes[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

articles en français[modifier | modifier le code]

œuvres en italien[modifier | modifier le code]

(§ repris du wikipedia italien)

  • Rodolfo Morandi. Il pensiero e l'azione politica, Bari, Laterza, 1971
  • La Terza Internazionale, préface d'Ernesto Ragionieri, Rome, Éditions Riuniti, 1974-79 :
    • 1919-1923, pp. XIV-884, 1974.
    • 1924-1928, pp. XVI-1152, 1976.
    • 1928-1943, pp. XXV-2004, 1979.
  • Stalin, Rome, Éditions Riuniti, 1983.
  • Le internazionali operaie, Turin, Loescher, 1983.
  • Esperienze e problemi del movimento socialista fra le due guerre mondiali, (Agosti et autres), Milan, F. Angeli, 1987.
  • La stagione dei fronti popolari, (a cura di), Bologne, Cappelli, 1989.
  • Togliatti. Turin, UTET, 1996
  • Storia del Partito comunista italiano. 1921-1991, Rome - Bari, Laterza, 1999.
  • Bandiere rosse. Un profilo storico dei comunismi europei, Rome, Éditions Riuniti, 1999.
  • Enciclopedia della sinistra europea nel XX secolo, (Agosti et autres), Rome, Éditions Riuniti, 2000.
  • Togliatti. Un uomo di frontiera, Turin, UTET, 2003.
  • Il partito mondiale della rivoluzione. Saggi sul comunismo e l'Internazionale, Milan, UNICOPLI, 2009.
  • La storia negata : il revisionismo e il suo uso politico, (Agosti et autres, a cura di Angelo Del Boca), Vicenze, Neri Pozza, 2010.
  • Il partito provvisorio. Storia del PSIUP nel lungo Sessantotto italiano, Rome-Bari, Laterza, 2013.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marc Lazar, Maisons rouges. Les partis communistes français et italien de la Libération à nos jours, Aubier, 1992.
    Voir aussi le numéro thématique des Cahiers d'histoire. Revue d'histoire critique, No 112-113 / 2010 : Histoires croisées du communisme italien et français, contributions de Marco Di Maggio, Roger Martelli, Serge Wolikow, Sante Cruciani, etc.
  2. Serge Wolikow, L'Internationale communiste (1919-1943) Le Komintern ou le rêve du parti mondial de la révolution, éditions de l'Atelier, Paris, 2010.
    Pierre Broué, Histoire de l'internationale communiste 1919-1943, Fayard, 1997.
  3. Cf. articles de Bruno Groppo et Bernard Pudal, Historiographies des communismes français et italiens, p. 67-81 (édition 2000), et de Serge Wolikow, Les interprétations du mouvement communiste international, p. 83-91.
  4. Article Palmiro Togliatti, en particulier, traduit par Bruno Groppo

Liens externes[modifier | modifier le code]