Alcool dénaturé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir alcool.
Une bouteille d'alcool dénaturé de fabrication polonaise.

L'alcool dénaturé est généralement de l'alcool éthylique auquel est ajouté un dénaturant pour rendre le mélange impropre à la consommation alimentaire. Le processus de transformation est appelé dénaturation, mais il ne s'agit pas d'une dénaturation au sens biochimique du terme.

Il peut aussi y avoir un peu de colorant jaune pour différencier l'alcool modifié de l'alcool pur, qui pourrait être utilisé pour la préparation artisanale de boissons.

Divers alcools spécialement dénaturés (SD) sont utilisés comme ingrédients cosmétiques dans une grande variété de produits[1].

Dénaturants[modifier | modifier le code]

Plusieurs dénaturants ont été ou peuvent encore être utilisés, dont :

Certains de ces dénaturants (brucine, sulfate de brucine, benzoate de dénatonium et quassine) ont été utilisés sans avoir jamais fait l'objet d'une étude de risque toxicologique à court, moyen et long terme (par exemple la quassine n'avait pas fait l'objet d'étude de toxicité aiguë)[2]. Or, seuls ou en synergies avec l'alcool, l'éthanol[3] ou d'autres produits, ils peuvent parfois franchir la barrière de la peau ou être inhalés et avoir des effets biologiquement significatifs. En 2008, un groupe d'experts a conclu que les données disponibles ne permettent pas de garantir la sûreté toxicologique des alcools dénaturés avec la quassine, brucine et/ou le sulfate de brucine[2]. Le même groupe a aussi conclu que les données manquaient pour garantir qu'il n'y a pas de pénétration cutanée du benzoate de dénatonium utilisé dans certains cosmétiques. La quassine se montre toxique, notamment pour les testicules et en tant que perturbateur endocrinien[2].

L'alcool modifié[modifier | modifier le code]

C'est celui qui est aujourd'hui vendu en pharmacie ou en grande distribution. Il est constitué d'éthanol à 80 ou 90 % auquel du camphre est ajouté en guise de dénaturant et est coloré en jaune par de la tartrazine. Il existe également une formulation à 60 % colorée en bleu. Le camphre, toxique à forte dose, provoque des vomissements.

L'alcool ménager[modifier | modifier le code]

L'alcool à brûler sert à alimenter les réchauds à alcool notamment (utilisation pour les réchaud à fondue). Il est constitué d'un mélange d'alcool éthylique (pour 90 %) et de méthanol (de 5 à 10 %) servant de dénaturant. Le méthanol est hautement toxique ; sa consommation provoque la cécité et il peut être mortel à des doses plus élevées. L'alcool ménager est de l'éthanol quasi pur à 95 %, dénaturé pour ne pas être bu, et destiné à l'entretien ménager. Les industriels peuvent le parfumer pour en rendre l'utilisation agréable.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Panel d'expert du "Cosmetic Ingredient Review" (2008) Final report of the safety assessment of Alcohol Denat., including SD Alcohol 3-A, SD Alcohol 30, SD Alcohol 39, SD Alcohol 39-B, SD Alcohol 39-C, SD Alcohol 40, SD Alcohol 40-B, and SD Alcohol 40-C, and the denaturants, Quassin, Brucine Sulfate/Brucine, and Denatonium Benzoate. Int J Toxicol. 2008; 27 Suppl 1:1-43 (résumé)
  2. a b c d e f g h i et j Cosmetic Ingredient Review Expert Panel (2008) Final report of the safety assessment of Alcohol Denat., including SD Alcohol 3-A, SD Alcohol 30, SD Alcohol 39, SD Alcohol 39-B, SD Alcohol 39-C, SD Alcohol 40, SD Alcohol 40-B, and SD Alcohol 40-C, and the denaturants, Quassin, Brucine Sulfate/Brucine, and Denatonium Benzoate ; Int J Toxicol. ; 27 Suppl 1:1-43. doi: 10.1080/10915810802032388 (résumé)
  3. Lachenmeier DW. (2008) Safety evaluation of topical applications of ethanol on the skin and inside the oral cavity. J Occup Med Toxicol. 2008 Nov 13; 3:26. Epub 2008 Nov 13.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Panel d'expert du "Cosmetic Ingredient Review" (2008) Final report of the safety assessment of Alcohol Denat., including SD Alcohol 3-A, SD Alcohol 30, SD Alcohol 39, SD Alcohol 39-B, SD Alcohol 39-C, SD Alcohol 40, SD Alcohol 40-B, and SD Alcohol 40-C, and the denaturants, Quassin, Brucine Sulfate/Brucine, and Denatonium Benzoate. Int J Toxicol. 2008; 27 Suppl 1:1-43 (résumé)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]