Alcide Curie-Seimbres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alcide Curie-Seimbres
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
Nationalité
Activités

Alcide Curie-Seimbres, né le à Trie-sur-Baïse (Hautes-Pyrénées) et mort le est un avocat, historien des villes médiévales.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait en 1837 ses débuts d'avocat à la Cour d'Appel de Pau.

Son père, Louis Curie-Seimbres, fut Juge de Paix, élu du canton, puis maire de Trie pendant 32 ans. Il fit construire, sur la Baïse, le magnifique pont de pierre à une seule arche, en voûte.

À partir du , jour de son mariage avec Louise Bonnecarrère, Alcide Curie-Seimbres décide de s'adonner exclusivement aux occupations favorites de son « esprit ». La nature de ses occupations, ses correspondances avec le monde savant, ses articles dans les journaux et les revues laissaient présager ses publications prochaines. Il obtint la réintégration, dans les archives départementales des Hautes-Pyrénées, de très nombreux documents qui en avaient été détournés au profit de la Bibliothèque du Séminaire d'Auch. C'est à partir de 1862, qu'Alcide Curie-Seimbres fit paraître ses ouvrages.

À partir du , il devint maire de Trie-sur-Baïse. Il rendit possible l'établissement de fontaines publiques et fit reconstruire le chœur de l'église paroissiale qui n'avait jamais été terminé.

En 1875, il a le malheur de perdre sa femme, ce qui va l'assombrir tout le restant de sa vie. Une maladie implacable s'étant déclarée (affection cardiaque), Alcide Curie-Seimbres décède le .

Publications[modifier | modifier le code]

  • (fr) Alcide Curie-Seimbres, Essai sur les villes fondées dans le sud-ouest de la France aux XIIIe et XIVe siècles sous le nom générique de bastides, Toulouse, 1880, 424 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]