Alcabitius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alcabitius ou Alchabitius (?-967) (Abu al-Saqr Abd al-Aziz Ibn Uthman Ibn Ali al-Qabîsî) aussi connu sous les noms de Abdelazys, Abdilaziz et Abd-el-Azys fut un mathématicien et un astrologue arabe. Il est connu notamment pour son traité d'astrologie judiciaire Introduction à l'art du jugement des astres qu'il dédicaça au sultan Ali Sayf al-Dawla de la dynastie des Hamdanides, à Alep, en Syrie. Cette œuvre traduite en latin fut très prisée en Europe au Moyen Âge et à la Renaissance. En astrologie, il a fait connaître un système de domification qui porte son nom[1]. "Le traité [d'astrologie] le plus diffusé, sinon le plus pédagogique, qui sera étudié comme un manuel dans les universités européennes à la fin du Moyen Âge, est le Liber introductorius d'Alcabitius."[2]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Introduction à l'art du jugement des astres (milieu du X° s.). Une traduction latine manuscrite de Jean de Séville (vers 1130-1140) fut imprimée en 1473 sous le titre de « Alchabitii Abdilazi liber introductorius ad magisterium judiciorum astrorum » (œuvre aussi connue sous le titre de Liber isagogicus de planetarum coniunctionibus). Des éditions imprimées furent publiées de 1485 à 1521 avec les commentaires du XIVe siècle de Jean de Saxe (en).

Études[modifier | modifier le code]

  • J. D. North, Chaucer's Universe, Oxford, 1988, p. 192-228.
  • Jean-Patrice Boudet, Entre science et nigromance, Publications de la Sorbonne, 2006, p. 57-67.

Références et notes[modifier | modifier le code]

  1. « Introduction à l'art du jugement des étoiles », sur World Digital Library,‎ (consulté le 14 juillet 2013)
  2. Jean-Patrice Boudet, Entre science et nigromance, Publications de la Sorbonne, 2006, p. 57.