Albrecht Alt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Albrecht Alt
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
LeipzigVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieu de travail
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinction
Scientifique exceptionnel du Peuple (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Albrecht Alt Gravestone.jpg

sépulture

Albrecht Alt, né le à Stübach (Bavière) et mort le à Leipzig était un théologien et spécialiste de l'histoire de l'Ancien Testament.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir passé son doctorat de théologie en 1909 à l'Université de Greifswald en rédigeant une thèse intitulée Israel und Ägypten, il fut professeur d'études sur l'Ancien Testament à Bâle, Halle puis Leipzig (à partir de 1923) où il passa la majeure partie de sa carrière. Il y forma de grands spécialistes de l'histoire biblique, comme Martin Noth.

Alt fut notamment un artisan du développement de la géographie historique de l'Israël antique, étudiant en particulier les noms de villes présents dans les textes de la Bible hébraïque. Il fut également important dans la popularisation de l'utilisation des données archéologiques parmi les historiens biblistes (sans jamais avoir dirigé lui-même de fouilles archéologiques). Il élabora également une théorie sur la conquête de Canaan par les Hébreux revenant de l'Exode, celle de l'« infiltration pacifique », s'opposant aux théories dominantes d'une conquête brutale telle que présentée dans le Livre de Josué. Cette théorie fut ensuite développée par Noth.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Volkmar Fritz, « Alt, Albrecht », dans Eric M. Meyers (dir.), Oxford Encyclopaedia of Archaeology in the Ancient Near East, Volume 1, Oxford et New York, 1997, p. 79-80