Albino Friaça Cardoso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Friaça
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nom Albino Friaça Cardoso
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilien
Naissance
Lieu Porciúncula (Brésil Drapeau : Brésil)
Décès (à 84 ans)
Lieu Itaperuna (Brésil)
Taille 1,78 m
Période pro. 19431958
Poste Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1943-1949 Drapeau : États-Unis du Brésil Vasco da Gama
1949-1951 Drapeau : États-Unis du Brésil São Paulo
1951-1952 Drapeau : États-Unis du Brésil Vasco da Gama
1953 Drapeau : États-Unis du Brésil Ponte Preta
1953-1954 Drapeau : États-Unis du Brésil Vasco da Gama 164 (108)
1955-1956 Drapeau : États-Unis du Brésil Ponte Preta
1957-1958 Drapeau : États-Unis du Brésil Guarani
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1948-1952 Drapeau : États-Unis du Brésil Brésil 12 (1)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Albino Friaça Cardoso, dit Friaça, est un footballeur brésilien né le 20 octobre 1924 à Porciúncula au Brésil. Il est décédé à Itaperuna[2] d'une pneumonie le 12 janvier 2009 après six semaines d'hospitalisation. Il évoluait au poste d'attaquant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a remporté à deux reprises le Championnat de Rio de Janeiro de football (1945, 1947) et un Championnat de São Paulo de football en 1949 dont il fut le meilleur buteur. En 1948 il remporta avec Vasco da Gama le Campeonato Sul-Americano de Clubes, sorte d'ancêtre de la Copa Libertadores. En 1950 il fut sélectionné pour la Coupe du monde qui se déroulait au Brésil[3],[4] . Lors de la « finale »[5] contre l'Uruguay il ouvrit le score mais le Brésil s'inclina deux buts à un.

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (pt) (en) Marcelo Leme de Arruda, « Seleção Brasileira (Brazilian National Team) 1947-1952 », sur RSSSF Brasil, (consulté le 14 août 2010)
  2. Décès de Friaça sur L'Équipe.fr
  3. Fiche de Friaça sur le site de la FIFA
  4. (pt) « MORRE O ÚLTIMO TITULAR DO EXPRESSO », sur http://www.netvasco.com.br/, (consulté le 8 avril 2016)
  5. La coupe du monde 1950 est la seule qui ne comporte pas de finale. Un mini championnat à quatre termine en effet l'épreuve. La dernière rencontre du groupe, opposant le Brésil et l'Uruguay, seules équipes pouvant encore prétendre à la couronne mondiale, est officieusement considérée comme la finale du tournoi.