Albingia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Albingia
Création 1962
Forme juridique Société anonyme à Conseil d'administration
Slogan Vous assurer avec talent
Siège social Levallois-Perret
Drapeau de France France
Direction Valentine de Lasteyrie
Activité Autres assurances
Produits Risques d'entreprises
SIREN 429 369 309
Site web https://www.albingia.fr

Chiffre d'affaires 256 M€ (2019)[1]
Résultat net 41 M€ (2019)[1]

Albingia est une compagnie d'assurance française indépendante spécialisée dans les risques d'entreprises, basée à Levallois-Perret, présidée par Bruno Chamoin et dirigée par Valentine de Lasteyrie.

Historique[modifier | modifier le code]

Albingia a été fondée en 1901 à Hambourg (Allemagne). Sa première succursale en France ouvre à Strasbourg en 1962[2]. En 1999 Albingia est cédée à AXA pour un montant de 1,66 milliard de marks (850 millions d'euros)[3],[4]. En 2003, Albingia France est rachetée par le capital-investissement Barclays Private Equity dans le cadre d'un MBO[5], puis vendu en 2006 à Chevrillon & Associés et IDI[6].

En 2018, la société d'investissement Eurazeo entre au capital d'Albingia, aux côtés de la Financière de Blacailloux contrôlée par Bruno Chamoin, Président-directeur-général d'Albingia[7]. Cette opération, souhaitée par Bruno Chamoin[8], a pour objectif de renforcer l'indépendance de la compagnie tout en accélérant son développement[9].

Le , Valentine de Lasteyrie est nommée Directrice générale d'Albingia. Bruno Chamoin demeure Président du Conseil d'administration[10].

Activité[modifier | modifier le code]

En 1962, Albingia introduit sur le marché français l'assurance bris de machine. Aujourd'hui son activité est répartie en neuf branches : Risques de la construction, risques techniques, dommages aux biens, responsabilité civile, maritime et transports, risques spéciaux, art et précieux, assurance des personnes et protection juridique[11].

Albingia compte sept délégations régionales à Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Strasbourg, Lille et Nantes [12]et emploie 280 salariés en 2020. L'assureur s'appuie sur un réseau d'environ 3 500 courtiers[13].

Polémique[modifier | modifier le code]

L'entreprise est mise en cause dans le cadre de la pandémie de Covid-19 de 2020 pour son refus d'indemniser le Hellfest pour ses pertes subies en raison de son annulation[14].

Le 17 juillet 2020, le Tribunal de Commerce de Nanterre a condamné Albingia en référé d’heure à heure du 09 juillet 2020 à verser une provision de 450 mille euros à HHP Hôtels en région parisienne, ouvrant la voie à l'indemnisation pour perte d'exploitation[15] .

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b rapport annuel 2019 page 48 et page 49
  2. Assureurs et fonds s’intéressent au sort d’Albingia, Les Échos, 20 juin 2018
  3. AXA acquiert Guardian Royal Exchange pour 5,1 milliards d'euros, Les Echos, 2 février 1999
  4. Le groupe AXA Colonia acquiert 10 % supplémentaires d'Albingia Versicherung, Les Échos, 6 décembre 1999
  5. Axa cède Albingia à Barclays PE, Les Échos, 10 novembre 2003
  6. Axa sort du capital d'Albingia, L'argus de l'assurance, 22 novembre 2006
  7. « Albingia », sur Eurazeo (consulté le )
  8. « Albingia désigne Eurazeo comme futur actionnaire majoritaire », sur Capital Finance, (consulté le )
  9. « Eurazeo met la main sur le spécialiste des risques d'entreprises Albingia », sur Les Échos, (consulté le )
  10. « Valentine de Lasteyrie, nouvelle directrice générale d'Albingia - Dépêches », sur www.tribune-assurance.fr (consulté le )
  11. Bruno Chamoin (Albingia) : « Les courtiers sont les meilleurs vecteurs de la marque Albingia », L'argus de l'assurance, 29 juin 2017
  12. « Albingia ouvre une délégation régionale à Nantes (JDC 2018) », sur www.argusdelassurance.com, (consulté le )
  13. Albingia, les risques d'entreprise pour spécialités, tribune-assurance.fr, 13 février 2017
  14. « Clisson. «La boule au ventre», le Hellfest explique son annulation et ouvre une cagnotte pour le CHU », dans Ouest-France, le 9 avril 2020, consulté sur www.ouest-france.fr le 9 avril 2020
  15. Un hôtelier The Originals fait condamner en référé son assureur ALBINGIA pour sa perte d'exploitation, TendanceHotellerie.fr, 18 juillet 2020

Liens externes[modifier | modifier le code]