Albin Egger-Lienz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Albin Egger-Lienz
Albin Egger-Lienz 1906.jpg
Albin Egger-Lienz vers 1906
Naissance

Stribach, Lienz (Autriche)
Décès
(à 58 ans)
Vienne, Autriche
Nationalité
Autrichien
Activité
Maître
Mouvement

Albin Egger-Lienz, né le à Stribach, près de Lienz, en Autriche, et mort le à Santa Giustina, près de Bolzano, en Italie, est un peintre autrichien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Autoportrait (1926)

Fils illégitime d'une jeune paysanne et de Georg Egger, peintre d'église et photographe, il est initié à la peinture par son père. Il poursuit ensuite ses études à l'Académie des beaux-arts de Munich entre 1884 et 1893. Son style subit alors principalement l'influence de Franz Defregger et de Jean-François Millet.

En 1899, il s'installe à Vienne où il participe à la formation du mouvement Hagenbund. Dans les années qui suivent, il est particulièrement impressionné par l'œuvre de Ferdinand Hodler et son style évolue vers l'expressionnisme monumental.

En 1911 et 1912, il enseigne à l'École des beaux-arts de Weimar. Mobilisé en 1914, il devient peintre de guerre jusqu'en 1917. À la fin de la Première Guerre mondiale, il s'installe définitivement dans la province de Bolzano.

Un Autoportrait, 1921, est au Musée des Offices[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. Collection d'autoportraits du Musée des Offices. (it) Wolfram Prinz (et aut.), « La collezione di autoritratti : Catalogo generale », dans Gallerie degli Uffizi, Gli Uffizi, Florence, Centro Di, (1re éd. 1979), 1211 p. (ISBN 88-7038-021-1), p. 862.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :