Alberto Villalon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alberto Villalon
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Instrument

Alberto Villalón Morales ( à Santiago de Cuba - [1] est un compositeur, guitariste et interprète cubain de la Trova dont il fut l'un des grands avec Sindo Garay, Rosendo Ruiz et Manuel Corona. Il a écrit des centaines de boléros, guajiras, rumbas, criollas, guarachas et chansons, dont la plupart ont été enregistrés sur un cylindre ou un disque au cours de sa vie[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il apprend la guitare auprès de « Pépé » Sanchez et dès l'âge de 14 ans, il compose chansons et boléros. En 1908, il dirige un cuarteto avec Adolfo Colombo (ténor), Claudio Garcia (baryton) et Emilio Reinoso (mandoline).

En 1911 , à Camden (New Jerse, État-Unis ) il se produit pour les ténors Enrico Caruso et Antonio Scoetti. En 1923, il fonde le Villalón Trio –avec Juan de la Cruz, ténor, et Bienvenido León, baryton–, qui propose des concerts de chansons cubaines au Théâtre Payret de La Havane, avec la guitare de Villalón. La même année, le trio réalise une série d'enregistrements pour la compagnie Brunswick, avec Pedro Martínez remplaçant le baryton Bienvenido León[2].

Il a été professeur de guitare et a fondé en 1927 le Sexteto Nacional avec Ignacio Piñeiro et Juan de la Cruz[2].

Il meurt à La Havane le 16 juillet 1955.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Alberto Villalón Morales », sur www.encaribe.org (consulté le )
  2. a b et c (es) Alberto VillalónNombreAlberto Villalón MoralesNacimiento7 de junio de 1882Santiago de Cuba et CubaFallecimiento16 de julio de 1955La Habana, « Alberto Villalón Morales - EcuRed », sur www.ecured.cu (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]