Albertine Clément-Hémery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Albertine Clément-Hémery
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Albertine Clément-Hémery, née en 1778 à Arras et morte en 1855 à Cambrai est une écrivaine et journaliste. Elle a vécu à Paris, à Avinne-sur-Helpe et à Cambrai.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a étudié le dessin et la peinture dans l'atelier de Jean-Baptiste Regnault. Elle a créé en 1797 le Journal des Dames et des Modes où elle a défendu l'émancipation des femmes. Elle a dirigé deux autres journaux : Sans-Souci et Démocrite français.

Elle a notamment écrit Les femmes vengées de la sottise d'un philosophe du jour, ou Réponse au projet de loi de M. S.**-M.***, portant défense d'apprendre à lire aux femmes en réponse au Projet d’une loi portant défense d’apprendre à lire aux femmes de Sylvain Maréchal.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Albertine Clément-Hémery, Souvenirs de 1793 et 1794 , Lesne-Daloin éd. , Cambrai (1832) En ligne sur Gallica.
  • Albertine Clément-Hémery, Les promenades dans l'Arrondissement d'Avesnes , Société d'Archéologie d'Avesnes-sur-Helpe, Imprimé avant 1829, Viroux à Avesne, réédition en 2003 Bouhet/La découvrance (collection l'Amateur Averti).
  • Albertine Clément-Hémery, Les femmes vengées de la sottise d'un philosophe du jour, ou Réponse au projet de loi de M. S.**-M.***, portant défense d'apprendre à lire aux femmes , In-8° , 65 p., Édition : Paris : Mme Benoist Ed. (Paris) , (1801). En ligne sur Gallica
  • Geneviève Fraisse, Opinions de femmes : De la veille au lendemain de la Révolution française, textes de Marie-Armande Gacon-Dufour, Olympe de Gouges, Constance de Salm, Albertine Clément-Hémery, et al., Paris, éd. Côté-femmes, (1989) (ISBN 2-907883-04-6). Rééd. 2007.

Liens externes[modifier | modifier le code]