Albert et David Maysles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Albert Maysles, né le et mort le [1], et David Maysles, né le à Brookline au Massachusetts (États-Unis) et mort le à New York (New York), sont des directeurs de la photographie, réalisateurs, producteurs, monteurs et scénaristes américains.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les deux frères sont nés à Dorchester un quartier de Boston et ils y ont vécu jusqu'à ce que leur famille s’installe à Brookline, dans le Massachusetts, quand Albert a 13 ans[2]. Leurs parents sont tous les deux des juifs immigrés aux États-Unis ; leur père, né en Ukraine, travaille dans un bureau de poste, tandis que leur mère, originaire de Pologne, est maitresse d’école[3].

Surtout connu pour son travail au cinéma direct (cinéma vérité), Albert n'a pas commencé sa carrière comme cinéaste ; il a reçu un degré de maitrise ès Arts de l'université de Boston où il a enseigné la psychologie pendant trois ans avant de se tourner vers le cinéma. Il fait un voyage en Russie pour prendre des photos d'un hôpital psychiatrique, et y retourne l'année suivante avec un appareil photo donné par CBS pour filmer son premier documentaire, Psychiatrie en Russie[4].

Leur film de 1964 sur les Beatles constitue la colonne vertébrale du DVD The Beatles: The First U.S. Visit (en). Plusieurs films de Maysles traitent de projets artistiques par Christo et Jeanne-Claude sur une période de trois décennies, à partir de 1974 où Christo's Valley Curtain (en) a été nominé pour un Oscar jusqu'en 2005 où The Gates a fait sensation au Festival du film de Tribeca.

Albert passe son baccalauréat en 1949 à l'université de Syracuse avant d’acquérir un master à l'université de Boston. Après la mort de son frère, il continue seul à réaliser des films. Jean-Luc Godard a un jour appelé Albert Maysles "le meilleur caméraman américain"[5]. En 2005, Albert Maysles se voit attribuer un prix pour l’ensemble de son œuvre au festival tchèque du film AFO (Academia Film Olomouc (en)).

En 2005, Albert Maysles fonde le Centre Documentaire Maysles[6], une organisation à but non lucratif consacrée à l'exposition et à la production de films documentaires inspirant le dialogue et l'action à Harlem[7].

Filmographie[modifier | modifier le code]

comme directeur de la photographie[modifier | modifier le code]

comme réalisateur[modifier | modifier le code]

comme producteur[modifier | modifier le code]

comme scénariste[modifier | modifier le code]

David Maysles comme monteur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]