Albert de Rochas d'Aiglun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Albert de Rochas d'Aiglun

Description de l'image Eugène Auguste Albert de Rochas d'Aiglun Maurice BNF Gallica.jpg.
Nom de naissance Albert de Rochas
Naissance
Saint Firmin, Drapeau de la France France
Décès
Grenoble, Drapeau de la France France
Activité principale
Auteur d'études historiques et d'expérimentations paranormales.
Auteur
Langue d’écriture français

Eugène Auguste Albert de Rochas d'Aiglun, né à Saint-Firmin (Hautes-Alpes) le et mort à Grenoble le , est un militaire et administrateur français, auteur d'études historiques et d'expérimentations privées ainsi que d'ouvrages sur les phénomènes paranormaux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Marie Joseph Eugène de Rochas d'Aiglun, juge au tribunal de Briançon, et de Félicité Camille Jayet, il est issu d'une famille notable de Gap, qui a donné des hommes de loi et un maire. Après des études au lycée de Grenoble, il entre à l'École polytechnique en 1857 et en sort officier du génie. Il prend sa retraite comme lieutenant-colonel en 1888. Il est nommé administrateur de l’École polytechnique et fait partie, en qualité de secrétaire, du comité de rédaction du Livre du centenaire. Il se retire à Grenoble où il meurt en 1914. Il possédait une résidence à l'Agnelas, près de Voiron.

Il a laissé de nombreux ouvrages d'érudition sur l'histoire militaire des Alpes et les fortifications. En particulier, il a publié la correspondance de Vauban. Vers la fin de sa vie, il s'est consacré à des études sur les phénomènes paranormaux : spiritisme, magnétisme, hypnose, lévitation, réincarnation.

Publications[modifier | modifier le code]

Planche couleur extraite de L'extériorisation de la sensibilité d'Albert de Rochas, Paris, 1899.
Planche couleur extraite de L'extériorisation de la sensibilité d'Albert de Rochas, Paris, 1899.
Ouvrages
  • Les Vallées vaudoises, étude de topographie et d'histoire militaires, Tanera, Paris, 1880
  • Principes de la fortification antique. Précis des connaissances techniques nécessaires aux archéologues pour explorer les ruines des anciennes forteresses, Tanera, Paris, 1881
  • La Science des philosophes et l'art des thaumaturges dans l'antiquité, G. Masson, Paris, 1882
  • La Science dans l'antiquité. Les Origines de la science et ses premières applications, G. Masson, Paris, 1884
  • Le Livre de demain, Raoul Marchand, Blois, 1884, imprimé sur 46 sortes de papiers différents, dont de nombreux papiers de couleurs.
  • Les Forces non définies, recherches historiques et expérimentales, G. Masson, Paris, 1887
  • Le Fluide des magnétiseurs, précis des expériences du Bon de Reichenbach sur ses propriétés physiques et physiologiques, classées et annotées par le lieutenant-colonel de Rochas d'Aiglun, G. Carré, Paris, 1891
  • Les États profonds de l'hypnose, Chamuel, Paris, 1892
  • L'Envoûtement, documents historiques et expérimentaux, Chamuel, Paris, 1893
  • Les États superficiels de l'hypnose, Chamuel, Paris, 1893
  • L'Extériorisation de la sensibilité, étude expérimentale et historique, Bibliothèque Chacornac, Paris, 1895
  • L'extériorisation de la motricité, recueil d'expériences et d'observations, Chamuel éditeur, Paris, 1896
  • La Lévitation, P.-G. Leymarie, Paris, 1897
  • Les Sentiments, la musique et le geste, H. Falque et F. Perrin, Grenoble, 1900
  • Les Frontières de la science, Librairie des sciences psychologiques, Paris, 2 volumes, 1902-1904
  • L'Extériorisation de la motricité, Bibliothèque Chacornac, Paris, 1906
  • Vauban, sa famille et ses écrits, ses oisivetés et sa correspondance : analyse et extraits, Berger-Levrault, Paris, 2 volumes, 1910
  • Les Vies successives, documents pour l'étude de cette question, Bibliothèque Chacornac, Paris, 1911
  • La Suspension de la vie, Dorbon aîné, Paris, 1913
Articles ayant paru dans des revues de vulgarisation scientifiques

Les articles de ces revues sont publiés indifféremment sous les nom de A. de Rochas, M. D'Aiglun Lt-Colonel de Rochas.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]