Article soupçonné de non-pertinence. Cliquez pour suivre ou participer au débat.

Albert Willecomme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
L'admissibilité de cet article est à vérifier (avril 2016).
Motif : l'utilisateur qui a apposé ce bandeau n'a pas précisé le motif de la pose.
Vous êtes invité à le compléter pour expliciter son admissibilité, en y apportant des sources secondaires de qualité, ainsi qu'à discuter de son admissibilité. Si rien n'est fait, cet article sera proposé à la suppression un an au plus tard après la mise en place de ce bandeau.
Conseils utiles à la personne qui appose le bandeau
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La pertinence du contenu de cet article est remise en cause (novembre 2008).

Considérez le contenu de cet article avec précaution. Discutez-en ou améliorez-le !

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2008).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Albert Willecomme
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Albert Willecomme, né le à Wattrelos et mort le à Orroir, est un photographe, éditeur de cartes postales et artiste peintre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans le nord de la France, en Flandre lilloise, il s'installe en Belgique dans la commune de Mont-de-l'Enclus. Après la guerre 1914-1918, Albert quitte sa famille pour se fixer à Mont-de-l'Enclus. C’est à cette époque qu’il eut l’idée de se lancer, en parfait autodidacte, dans la photographie. Il construisit lui-même un appareil photographique sur pieds et se mit à photographier les promeneurs dans les bois de l’Enclus. Il faisait des photos « à la minute », c’est-à-dire qu’il développait de suite le négatif. La vente de la photographie se faisait directement.

En 1929, il épouse Martha Goeminne et le couple s’installe à Orroir. Tout en continuant son activité de photographe ambulant, Albert étendra son commerce en faisant des portraits d’art chez lui. Ses travaux sont connus sous le nom « PHOTO ALBERT ».

Les talents artistiques d’Albert Willecomme apparaissent également dans ses tableaux. Pas d’académie de peinture, c’est tout naturellement qu’Albert peignait des paysages, des natures mortes. Ses huiles sur toile, une centaine, sont des œuvres dignes d’intérêt. Albert ne fit partie d’aucun groupe pictural et ne participa à aucun salon ou exposition. Il accrochait ses tableaux dans son magasin.

Le Mont-de-l'Enclus est un site touristique réputé depuis une centaine d’années. L’entre-deux guerres fut particulièrement bénéfique grâce à une clientèle aisée du département français du Nord. Dans ce contexte, la carte postale se développa fortement et Albert Willecomme s’y intéressa, soit comme éditeur lui-même (Photo Albert), soit en procurant des clichés à des éditeurs, sorte de publicité (hôtel, restaurant,…).

Collections, expositions[modifier | modifier le code]

  • 2007, Rétrospective, Amougies, Belgique

Galerie[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 2001 Albert Willecomme, photographe Enclusien - Willy Goeminne.
  • 2007 Albert Willecomme, artiste-photographe : témoin de l'histoire locale à travers cartes postales et tableaux - Cercle d'histoire locale Mont-de-l'Enclus.

Liens externes[modifier | modifier le code]