Albert Tian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Albert Tian
Nom de naissance Albert Joseph César Honnoré Tian
Naissance
Marseille (France)
Décès (à 91 ans)
Marseille (France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Domaines Calorimétrie

Albert Tian est un chimiste français né le à Marseille, ville où il est mort le [1]. Il est particulièrement renommé pour ses travaux sur la calorimétrie moderne à l'Université de Provence.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève du lycée de Marseille, Albert Tian travaille à partir de 1902 comme préparateur auprès de Charles Fabry, alors professeur en physique industrielle à l'Université de Provence. Docteur ès sciences en 1915, Tian est ensuite nommé maître de conférences de chimie en 1919. Il devient professeur à l'Université en 1923 et le restera jusqu'en 1950. Il succède à Berg, dans la chaire de chimie générale en 1931.

Travaux[modifier | modifier le code]

Les travaux effectués par Tian au début des années 1920 sont à l'origine de la plupart des appareils calorimétriques modernes. Tian décrit, pour la première fois, son microcalorimètre à compensation en 1922, l'utilisant pour étudier le métabolisme d'insectes. Il perfectionne cet instrument à thermocouples en 1924 et 1926, en introduisant le montage différentiel et une construction rationnelle des deux éléments calorimétriques jumelés. Son successeur, Edouard Calvet, transforma l'instrument en véritable instrument de laboratoire.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Calorimétrie et thermochimie, Albert Tian et Édouard Calvet, Henri Tachoire, Publications de l'université de Provence, Aix-en-Provence 2002, 431 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de la commune de Marseille, acte de naissance no 585, année 1880 (avec mention marginale de décès) (consulté le 30 octobre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]