Albert Salvadó

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Albert Salvadó
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Albert Salvadó (ne à Andorre-la-Vieille en 1951) est un écrivain andorran écrivant en catalan et castillan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en Andorre la Vella (1951).

Il est ingénieur industriel et écrivain. Il a écrit des contes pour les enfants, des essais et des romans. Ces lecteurs disent qu’il mélange avec une exquise subtilité la réalité, la fiction et le mystère.

Dans la série noire, il a écrit des romans comme “Le rapt, le mort et le Marseillais”, Prix Série Noire du 2000, ou “Una vida en juego”, roman dédié au Casino de la Rabassada.

Si on parle des romans d’anticipation il a des titres comme “Un voto por la esperanza” qu’a mérité être choisie dans le I Prix International de Roman Plaza & Janés en 1985, ou la fameuse «El informe Phaeton».

Et dans la fiction historique il possède des titres si connus comme, par exemple un : “El maestro de keops”, Prix Néstor Luján de Roman Historique 1998, “El anillo de Atila”, Prix Fiter i Rossell 1999, “Los ojos de Aníbal”, Prix Carlemany 2002, “La Grand Concubina de Egipto”, Prix Néstor Lujan 2005, la trilogie dédiée à Jaime I el Conquistador (2000) formée par : “El puñal del sarraceno”, “La reina húngara” et “Hablad o matadme” ou la trilogie dédiée à Alí Bey (2004) formée par : “¡Maldito catalán!”: “¡Maldito musulmán!” et : “¡Maldito cristiano!”…

Il a été qualifié comme le “rénovateur du roman historique en langue catalane”.

Il a des œuvres publiées dans de diverses langues : espagnol, catalan, français, anglais, portugais, grec, tchèque, slovaque… et il a gagné plusieurs prix[1].

Sélection d'œuvres[modifier | modifier le code]

  • L'enigma de Constantí el Gran,
  • El mestre de Kheops,
  • L'anell d'Àtila
  • El rapte, el mort i el Marsellès, publié en français (Le rapt, le mort et le Marseillais)
  • Jaume I el Conqueridor (El punyal del sarraí, La reina hongaresa, Parleu o mateu-me)
  • L'ull del diable
  • El relat de Gunter Psarris
  • Un vot per l'esperança
  • Els ulls d'Anníbal
  • L’ombra d’Ali Bei (Maleït català!, Maleït musulmà!, Maleït cristià!)
  • La gran concubina d'Amon
  • L'informe Phaeton
  • Una vida en joc
  • Obre els ulls i desperta (Meteora)
  • El ball de la vida, en association avec Anna Tohà

Prix Littéraire[modifier | modifier le code]

  • 1982 : LA IMAGINACIÓN DEL NIÑO. Prix Xerric-Xerrac de contes infantiles
  • 1985 : LIBERTAD PARA SATANÁS. Seleccionée pour le Prix Plaza & Janés.
  • 1997 : EL ENIGMA DE CONSTANTINO EL GRANDE. Finaliste du Prix Néstor Luján de Roman Historique.
  • 1998 : EL MAESTRO DE KEOPS. Prix Néstor Luján de Roman Historique.
  • 1999 : EL ANILLO DE ATILA. Prix Fiter i Rossell del Círculo de Artes y Letras
  • 2000 : LE RAPT, LE MORT ET LE MARSEILLAIS. Prix Série Noire de Planeta.
  • 2002 : LOS OJOS DE ANÍBAL. Prix Carlemany.
  • 2005 : LA GRAN CONCUBINA DE AMÓN. Prix Néstor Luján de Roman Historique
  • 2016 : PRIX “EL VI FA SANG” série noire à la trajectoire littéraire

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]