Albert Preziosi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Seconde Guerre mondiale
Cet article est une ébauche concernant la Seconde Guerre mondiale.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Preziosi.
Albert Preziosi
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 28 ans)
OrelVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Au monument aux morts de Vezzani

Albert Alexandre Preziosi, né le [1] à Vezzani en Corse et mort le en combat aérien en Russie, est un aviateur militaire français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Capitaine de l'Armée de l'air puis dès 1940 dans les Forces aériennes françaises libres, il a fait partie du groupe de chasse no 1 (Alsace), basé en Égypte et en Libye. A l'été 1942, il rejoint le Régiment de chasse Normandie-Niémen (alors escadrille Normandie), dirigé par Joseph Pouliquen, formé sur la base libanaise de Rayack et connu pour son engagement sur le Front de l'Est lors de la Seconde Guerre mondiale.

En 1941, en service en Libye, son Hawker Hurricane est abattu et il est recueilli par des bédouins. La légende veut qu'il aurait eu une histoire d'amour avec une femme et pourrait être le véritable père de Mouammar Kadhafi[2],[3],[4], né officiellement le à Syrte.

Il trouve la mort le en combat aérien dans le secteur de l'Orel, en Russie. Son corps est enterré hâtivement et anonymement, avec d'autres soldats soviétiques, et partisans, et à probablement rejoint le cimetière militaire d'Orel de la grande guerre patriotique, entre 1944 et 1947, quand furent rassemblés les corps des militaires, et partisans, en ce cimetière.

À titre posthume, il fut décoré par l'Union des républiques socialistes soviétiques de l'Ordre de la Guerre pour le Salut de la Patrie (deuxième classe), le .

La base aérienne 126 Solenzara située à Ventiseri en Haute-Corse est nommée en sa mémoire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]