Albert Park (Suva)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Albert Park (homonymie).

Albert Park
Image illustrative de l’article Albert Park (Suva)
Vue de l'Albert Park en 2014
Géographie
Pays Drapeau des Fidji Fidji
Région Division centrale
Province Rewa
Commune Suva
Histoire
Création 1880
Caractéristiques
Type Parc municipal
Gestion
Propriétaire Ville de Suva
Localisation
Coordonnées 18° 08′ 50″ sud, 178° 25′ 30″ est

Géolocalisation sur la carte : Fidji

(Voir situation sur carte : Fidji)
Albert Park

L'Albert Park est un jardin public situé à Suva, la capitale des Fidji. Créé en 1880, il porte son nom en l'honneur du prince Albert de Saxe-Cobourg-Gotha, époux de la reine Victoria. Lieu de la cérémonie d'indépendance en 1970, il accueille de nombreuses manifestations culturelles et sportives. Le parc est une des étapes de la première traversée trans-pacifique réalisée par Charles Kingsford Smith en 1928.

Historique[modifier | modifier le code]

L'Albert park est situé en plein centre de Suva, la capitale des Fidji. Il est entouré par des bâtiments gouvernementaux, le Grand Pacific Hotel (en) et le Fiji Museum[1].

photo en noir et blanc représentant des gens habillés de blanc attendant le lancer d'une balla de cricket
Rencontre de cricket entre Fidji et les West Indies à l'Albert Park dans les années 1950

Il fait partie d'une ensemble de terrains cédés en octobre 1880 au gouvernement pour faire de Suva la nouvelle capitale administrative du pays[2]. Cette grande plaine de loisir, appelée tout d'abord Cricket Ground and Tennis Courts, reçoit le nom d'Albert Park en l'honneur du prince Albert de Saxe-Cobourg-Gotha, époux de la reine Victoria[3]. Il est utilisé comme terrain de cricket à l'initiative de l'attorney général JS Udal[4]. L'Albert Park accueille, le 27 mars 1905, l'Australie en route pour les États-Unis après une tournée en Nouvelle-Zélande. L'équipe locale marque 91 points et l'Australie 212[5],[4]. Depuis cette date, 48 rencontres internationales de cricket se sont déroulés dans le parc[6], notamment les tournois des Jeux du Pacifique de 1979[7] et de 2003[8].

Le 6 septembre 1922, cette plaine de jeu devient un parc public[3]. Il accueille son premier test match de rugby à XV le 14 août 1926. Les Fidjiens, opposés à Tonga, s'imposent sur le score de 10 à 3[9]. Le 6 juin 1928, l'Albert Park est le théâtre de l'exploit de Charles Kingsford Smith qui, à bord de son trimoteur Fokker F.VII Southern Cross, réalise la première traversée trans-pacifique[10]. Parti le 31 mai 1928 d'Oakland en Californie, et après un arrêt à Hawaï, il atterrit après un vol de 5 077 kilomètres d'une durée de 34 heures et 30 minutes[11]. Pour préparer son atterrissage, les autorités fidjiennes coupent les arbres du parc, suppriment les lignes électriques et télégraphiques et aplanissent la pelouse[12]. Un an plus tard, le 25 novembre 1929, autre évènement aéronautique : c'est le premier avion fidjien qui décolle de l'Albert Park[13].

Les années suivantes, d'autres évènements sportifs ont lieu dans le parc, comme une rencontre de polo en 1935[14]. ainsi qu'en 1951, la première rencontre de l'équipe nationale de football face à la Nouvelle-Zélande. Les visiteurs remportent la rencontre sur le score de six buts à quatre[15].

En dehors du sport, le parc est également utilisé pour des manifestations publiques. C'est dans son cadre que les chefs tribaux fidjiens lancent un appel au calme après les émeutes de décembre 1959[16]. Le 9 octobre 1970, la cérémonie d'indépendance se déroule dans le parc, en présence du prince Charles et du premier ministre fidjien Ratu Sir Kamisese Mara[17]. L'Albert Park est également le lieu où s'est tenu la cérémonie d'ouverture du deuxième festival de la jeunesse du Pacifique en 2009[18].

En décembre 2014, des travaux d'un montant de 16 millions de dollars fidjiens, sont votés pour améliorer le drainage du parc[1]. En plus du drainage, l'ancien pavillon, dénommé le Kingsford-Smith Pavilion, d'une capacité de 500 places, est détruit, et un nouveau pavillon, d'une capacité de 1 000, places est construit[19],[20].

Utilisations actuelles[modifier | modifier le code]

Le parc accueille de nombreuses manifestations sportives et culturelles. Il est utilisé chaque fin de semaine pour des rencontres de cricket, de football et de rugby à XV[1].

Il est le théâtre chaque année, le 10 octobre, des cérémonies de la fête de l'indépendance[21] et, en août, du festival de l'hibiscus organisé depuis 1956[22].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Albert Park to get new look », sur fbc.com.fj, (consulté le 8 février 2015)
  2. (en) Town Planner Albert Lee, « Historical notes on the city of Suva with particular reference to the central business district », (consulté le 5 février 2014)
  3. a et b (en) Frederica Elbourne, « Mystery of the man behind the name Albert who? », sur fijitimes.com, (consulté le 6 février 2015)
  4. a et b (en) Philip Snow, « Wisden - A century in the Fiji islands », sur espncricinfo.com, (consulté le 7 février 2015)
  5. (en) « Fiji v Australians in 1904/05 », sur cricketarchive.com (consulté le 6 février 2015)
  6. (en) « Other matches played on Albert Park, Suva », sur cricketarchive.com (consulté le 10 février 2015)
  7. (en) « South Pacific Games 1979 », sur cricketarchive.co.uk (consulté le 11 février 2015)
  8. (en) « South Pacific Games 2003 », sur cricketarchive.co.uk (consulté le 11 février 2015)
  9. (en) « Games played at Albert Park, Suva by Tonga - Men's International Rugby Union », sur rugbydata.com (consulté le 7 février 2015)
  10. (en) « Celebrating 140 years: Historic landing at Albert Park », sur fijitimes.com, (consulté le 8 février 2015)
  11. (en) « The Great Pacific Flight », Flight International, vol. 20, no 1016,‎ , p. 437 (lire en ligne)
  12. (en) « Reception at Suva », New Zealand Herald, no 19 964,‎ , p. 9 (lire en ligne)
  13. (en) « Fiji's first aeroplane », Evening Post, vol. CVIII, no 128,‎ , p. 9 (lire en ligne)
  14. (en) « Game of polo », Evening Post, no 29,‎ , p. 9 (lire en ligne)
  15. (en) « Fiji Football Association », sur fijifootball.com.fj (consulté le 9 février 2015)
  16. (en) James Heartfield, « The dark races against the light'? Official reaction to the 1959 Fiji riots », Journal of Pacific History,‎ (lire en ligne)
  17. (en) « Independence fot Fiji », sur colonialfilm.org.uk, (consulté le 12 février 2015)
  18. « Ouverture du festival de la jeunesse du Pacifique », sur spc.int, (consulté le 10 février 2015)
  19. (en) « FBC News », sur fbc.com.fj, (consulté le 16 février 2015)
  20. (en) Onorina Saukelo, « Multimillion dollar facelift planned for Albert Park », sur fijione.tv, (consulté le 16 février 2015)
  21. (en) « Fiji Celebrates 44th Independence Anniversary », sur pidp.eastwestcenter.org, (consulté le 12 février 2015)
  22. (en) Roseline NgCheong-Lum, Fiji, vol. 20, Marshall Cavendish, coll. « Cultures of the World », , 128 p. (ISBN 9780761409960, présentation en ligne), p. 112-113