Albert Marth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un astronome
Cet article est une ébauche concernant un astronome.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marth.
Albert Marth
Marth.jpg

Albert Marth.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
HeidelbergVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Albert Marth ( à Kolobrzeg Poméranie- à Heidelberg) est un astronome allemand qui travaille principalement en Angleterre et en Irlande.

Biographie[modifier | modifier le code]

Albert Marth étudie d'abord la théologie à l'université de Berlin. Son intérêt grandissant pour l'astronomie et les mathématiques le conduise à étudier avec Christian August Friedrich Peters à Kaliningrad (Königsberg à cette époque).

En 1853, un riche marchand en vin George Bishop (en), mécène de l'astronomie, l'engage comme assistant de John Russell Hind, en 1854 il devient directeur de l'observatoire. Le il découvre l'astéroïde (29) Amphitrite.

De 1855 à 1862, il succède à Georg Rümker (en) comme assistant de Tempel Chevallier à l'observatoire de Durham. À partir de 1863 il travaille pour William Lassell à Malte, il découvre près de 600 nébuleuses de 1863 à 1865.

Marth a alors plusieurs emplois courts et jusqu'en 1883 il réside principalement à Londres. Il participe à l'observation du transit de Vénus de 1882 au cap de Bonne-Espérance.

En 1883, il est engagé par le colonel Edward Henry Cooper à l'observatoire privé de Markree à Sligo en Irlande.

Il passe ses dernières années en Allemagne à Heidelberg où il meurt d'un cancer.

Deux cratères, sur Mars et sur la Lune, portent son nom.