Albert Marteaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Albert Marteaux
Fonctions
Parlementaire belge
Chambre des représentants
1926 - 1929
1936 - 1949
Député
Biographie
Date de naissance Bruxelles,
Date de décès Bruxelles,
Parti politique Parti ouvrier belge
Parti communiste de Belgique

Albert Marteaux (né et mort à Bruxelles, - ) était un homme politique belge, membre du Parti ouvrier belge (POB) puis du Parti communiste de Belgique, nommé plusieurs fois ministre.

Marteaux était docteur en médecine, sorti de l'ULB où il avait été le secrétaire en 1906 des Jeunes Gardes Socialistes. Il fut conseiller communal de Bruxelles dès 1921 et membre du Bureau permanent de la Commission d'Assistance Publique (CAP) en 1926. Il fut élu représentant dans l'arrondissement de Bruxelles sur la liste du POB, d'abord comme suppléant de Louis Bertrand (1926-1929) puis directement en 1936. Il quitte ensuite le POB, notamment à cause de la politique gouvernementale du parti concernant la guerre civile espagnole, pour rejoindre le Parti communiste de Belgique pour lequel il est élu député en 1939.

En mars 1941, il fonda avec l'abbé André Boland et Fernand Demany (communiste) le Front de l'indépendance (FI) (en néerlandais : Onafhankelijkheidsfront – OF), mouvement de la Résistance intérieure belge visant à réunir les Belges résistants de toutes opinions et tendances.

Il fut ensuite Ministre de la Santé Publique dans cinq gouvernements entre 1944 et 1947 (voir : Liste des Ministres de la Santé Publique en Belgique).

Ouvrage de référence[modifier | modifier le code]

"Mémoire de la gauche. Albert Marteaux 1886-1949." in Cahiers Marxistes n° 213 (oct.-nov. 1999), 296 pp.

http://www.cahiers-marxistes.be/cahier/213/albert-marteaux[1]

  1. Mémoire de la gauche, Cahiers Marxistes, , 296 p.