Albert Longchamp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Longchamp.
Albert Longchamp
Albert Longchamp (1988) by Erling Mandelmann.jpg
Erling Mandelmann: Albert Longchamp (1988)
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Religion
Ordre religieux

Albert Longchamp, né le à Échallens, est un prêtre catholique, jésuite, journaliste et écrivain suisse. Il a été rédacteur en chef de l'Écho Magazine, puis provincial de la Compagnie de Jésus pour la Suisse[1] avant de reprendre la direction de la revue jésuite Choisir (revue), éditée à Carouge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Albert Longchamp est admis comme novice jésuite en 1962. Il suit des études de philosophie à Munich et en théologie à Lyon; il obtient également une licence en lettres et une maîtrise en sociologie dans cette ville.

Le 30 juin 1973, il est le premier jésuite ordonné prêtre en Suisse après la levée de l'article 51 de la Constitution suisse, l'un des articles d'exception qui interdisait la Compagnie de Jésus dans le pays. Collaborateur pour la revue française Témoignage chrétien, il rejoint la revue Choisir en 1977.

En 1985, il devient rédacteur en chef de l'hebdomadaire l'Écho Magazine, puis, en octobre 2005, il est nommé provincial de la Compagnie de Jésus pour la Suisse[2]. Il quitte ce poste en avril 2009, remplacé par Pierre Emonet, et devient directeur de la revue Choisir.

Censure concernant l'Opus Dei[modifier | modifier le code]

En 1981, la revue Choisir publie une étude non-signée (mais écrite par Pierre Emonet[3]) sur l'Opus Dei. Albert Longchamp, alors directeur, se voit sommé, sur demande du Secrétaire d'État du Vatican, de ne plus s'exprimer en public à ce sujet, une interdiction qui ne sera levée qu'en 2003[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]