Albert Londe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Albert Londe
Londe 12 pictures.jpg

Albert Londe, Attaque d'hystérie chez l'homme, planche d'instantanés en chronophotographie, 1885

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
Rueil (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Albert Londe (né le à La Ciotat et mort le ) est un photographe français, pionnier de la photographie médicale et précurseur du cinéma.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1879, il entre à la Société française de photographie.

À partir de 1883, il utilise la chronophotographie pour décomposer les mouvements à des fins d'analyse dans le cadre médical de l'hôpital de la Salpêtrière[1].

En 1887, il fonde, avec Gaston Tissandier, la Société d'excursions des amateurs photographes.

Il fut directeur du service photographique à l'hôpital de la Salpêtrière, il participe à la fondation de la nouvelle iconographie de la Salpêtrière[2] sous la direction de Jean-Martin Charcot avec qui il travailla. Paul Richer[3] et Georges Gilles de la Tourette participent également à la création de ce service.

Publications[modifier | modifier le code]

  • La Photographie instantanée. Théorie et pratique, 1886 (Lire en ligne)
  • La Photographie dans les arts, les sciences et l'industrie. Conférence faite au Conservatoire national des Arts et Métiers, le 18 mars 1888 (Lire en ligne)
  • La Photographie moderne. Pratique et applications, 1888 (Lire en ligne)
  • Traité pratique du développement. Étude raisonnée des divers révélateurs et de leur mode d'emploi, 1889 (Lire en ligne)
  • L'Évolution de la photographie, Paris, Imprimerie Chaix, 1889.
  • Le Cinquantenaire de la photographie et le premier Congrès international de photographie, Paris, Gauthier-Villars, 1890.
  • Anatomie pathologique de la moelle épinière, 1892 (avec Paul Oscar Blocq).
  • Du rôle de l'amateur de photographie au point de vue artistique et scientifique, Paris, Chaix, 1892.
  • La Photographie médicale. Application aux sciences médicales et physiologiques, 1893 (Lire en ligne)
  • Aide-mémoire pratique de photographie, 1893 (Lire en ligne)
  • Traité pratique de radiographie et de radioscopie. Technique et applications médicales, 1898 (Lire en ligne)
  • Album de chronophotographies documentaires à l'usage des artistes, Paris, Mendel, 1903.
  • La Photographie à l'éclair magnésique, Paris, Gauthier-Villars, 1905.
  • La Photographie à la lumière artificielle, Paris, Doin, 1914.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cf. A. Gunthert (1999), planches 10 et 11, datées 1883.
  2. Nouvelle Iconographie de la Salpêtrière (1888-1918), jubilotheque.upmc.fr
  3. Monique Sicard, La photographie scientifique, les académismes et les avant-gardes, tribunes.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Didi-Huberman, Invention de l'hystérie. Charcot et l'iconographie photographique de la Salpêtrière, Paris, Macula, 1982.
  • Albert Londe. La Photographie moderne, catalogue d'exposition, Paris, Cripto, 1986.
  • Denis Bernard et André Gunthert, L'Instant rêvé, Albert Londe, préface de Louis Marin, Nîmes, Jacqueline Chambon, 1992.
  • Albert Londe par A. Gunthert, coll. « Photo poche » no 82, Paris, Nathan, 1999, (ISBN 9782097541338).

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]