Albert Lévy (photographe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lévy et Albert Lévy.
Albert Lévy
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Albert Lévy (1847-1907)[1] est un photographe français très prolifique entre les années 1870-1890.

De L'Architecture américaine. 5th Avenue à 54th Street, New York, NY. Dr. Stewart Webb et H. McKinley Twombly residences. Construit pour la fille de William H. Vanderbilt. Architecte C.B. Atwood. Photographie par Albert Levy de 1885.

Pionnier en photographie d`architecture, il a centré son travail en Europe et aux États-Unis.

Il a réalisé un catalogue contenant 2 500 titres que se trouve à la Bibliothèque nationale de France (BnF) ainsi qu'à la Bibliothèque Avery d'Architecture et des Beaux-Arts. On le peut voir à Gallica web project de la BnF. Il couvre la France, l'Italie, l'Allemagne, le Royaume-Uni, l'Autriche, les Pays-Bas, la Suisse et les États–Unis. Ce fut l'un des premiers photographes à avoir un studio des deux côtés de l'océan Atlantique, à Paris et à New York. Sa plus grande contribution à la documentation historique sont les Albert Levy's architectural photographic Series (Séries photographiques architecturales d'Albert Lévy) de 1870. Ce sont des albums de 30 à 40 photos d'architecture des États-Unis de 20×24 cm. environ. Il y a environ 36 séries.

Biographie[modifier | modifier le code]

Albert Lévy est né en France en 1847 comme nous le montre le Bureau du recensement des États-Unis. Il est arrivé aux États-Unis en 1876, à l'âge de 33 ans en tant que photographe[2]. Ses parents sont nés en France[3]. En 1880, il était enregistré comme libraire au Bureau de recensement des États-Unis.

Activités[modifier | modifier le code]

Certaines références nous indiquent qu'Albert Lévy exerçait comme libraire[3], éditeur[4] et fabricant[5], mais c'est en tant que photographe [2] qu'il travaille le plus entre 1870 et 1890[6]. Il a travaillé en France en 1876 ainsi qu'aux États-Unis de 1880 à 1890[7]. Ce fut l'un des rares photographes à avoir deux studios à la fois, l'un en Amérique et l'autre en Europe. Il en a même bâti davantage :

Mis à part son métier de photographe et de libraire, il fut l'un des pionniers dans la fabrication de plaques sèches (gelatin dry plates) en 1878[8]. Le travail qu'il a réalisé l'a mené à devenir l'un des tout premiers concurrents de George Eastman[9],[8]. Il fut aussi éditeur et son catalogue se trouve à la Bibliothèque nationale de France ainsi que dans la Bibliothèque Avery d'architecture et des beaux-arts.

Photographie[modifier | modifier le code]

La principale activité d'Albert Lévy était la photographie d'architecture et c'est en 1870 qu'il a produit le plus gros de son travail. Il a commencé à travailler en Europe puis il est allé aux États-Unis à l'âge de 33 ans tout en continuant à travailler en Europe. Son catalogue de 1887 (2 500 titres) montre qu'il a pratiqué la photographie en France, en Italie, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Autriche, aux Pays-Bas, en Suisse et aux États-Unis. L'album qui rassemble les photos est du Standard suivant.

  • Photographies albuminés 20×24 cm
  • Carton 29×41
  • Albums contenant chacun 30 à 40 photos

Il a concentré son travail sur les nouveaux édifices d"importants architectes (Herbert Brothers), Richard Morris Hunt, George Browne Post, R.H. Richardson, Peabody and Stearns, Villet le Duc, Baumier (père) ou Guérinot ainsi que d'importants propriétaires (William Henry Vanderbilt, Cornelius Vanderbilt, Samuel J. Tilden et John Harjés).

Sa plus grande contribution à l'histoire est constitué des Albert Levy's Architectural photographic series, collection contenant au moins 36[10] albums de 30 à 40 photographies albuminés, sur l'architecture des États–Unis en 1870. Elles montrent Washington, Baltimore, Boston, New York, Philadelphie, Albany, Chicago, Cleveland, Brooklyn, Rochester, Buffalo, Détroit et Milwaukee, entre autres. Il a créé les séries selon le type d'édifices photographiés. En voici quelques exemples[11],[12],[13]:

  • Albert Levy's Photographic Series of Modern American Architecture: First Series, Private City Dwellings.
  • Albert Levy's Photographic Series of Modern American Architecture: Second Series, Country Dwellings.
  • Albert Levy's Photographic Series of Modern American Architecture: Third series, French Gothic and Renaissance, Civil and Domestic Architecture, New York
  • Albert Levy's Photographic Series of Modern American Architecture: Fifth Series, Messrs. Vanderbilt's Mansions
  • Albert Levy's Photographic Series of Modern American Architecture: Ninth Series, Street Fronts.
  • Albert Levy's Photographic Series of Modern American Architecture: Tenth Series, Sea Shore Cottages and Country Houses
  • Albert Levy's Photographic Series of Modern American Architecture: Twelfth Series, Modern Street Architecture of Berlin, Street Fronts and Apartment Houses.
  • Albert Levy's Photographic Series of Modern American Architecture: Sixteenth Series, American Private City Dwellings
  • Albert Levy's Photographic Series of Modern American Architecture: Thirty-First Series, Street Fronts, Stores, Office Buildings, Etc.
  • Albert Levy's Photographic Series of Modern American Architecture: Thirty-Third series, American City and Country Residences, etc, New York.
  • Albert Levy's Photographic Series of Modern American Architecture: Thirty-Fifth Series, Sea Shore Cottages And Country Houses, Bar Harbor, Mount Desert, Maine
  • Albert Levy's Photographic Series of Modern American Architecture: Thirty-Sixth Series, Sea-Shore Cottages, Etc., Newport, R.I., And Long Branch, N.J

La seule archive sur l'architecture des États-Unis au XIXe siècle fut éditée plus tard par André, Daly fils et Cie (éditeur français spécialisés dans l'architecture) afin de recueillir le meilleur des séries d'architecture d'Albert Lévy dans l'album L'Architecture américaine qui fut montré en Europe. Cette collection est de trois séries d'albums :

  • 1st Series: Public Buildings
  • 2nd Series: Private Urban Residences
  • 3rd Series: Suburban Homes

Chaque série contient 36 photos qui sont toutes décrites dans le livre American Victorian Architecture (Architecture américaine victorienne)[14].

Collections et musées[modifier | modifier le code]

Voici la plupart des sites où l'on peut trouver ces photos :

Illustrations[modifier | modifier le code]

Quelques exemples de ce travail peuvent se trouver sur HALIC vieux link or HALIC nouveau link (Historical Architecture and Landscape Image Collection) de l'Institut d'art de Chicago. Taper « Levy ».

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Albert Levy, the photographer », sur L'architecture américaine
  2. a et b New York Passengers list 1820-1957
  3. a, b et c 1880's United States Federal Census
  4. a, b, c et d Bibliothèque nationale de France (BnF)
  5. Photography and the American Scene. A social history (1839-1889) par Robert Taft
  6. International guide to the nineteenth century photographers and their works, par Gary Edward. (Boston: G.K. Hall, 1988). Il est référencé comme « American photographer »
  7. George Eastman House
  8. a et b Robert Taft, Photography and the American Scene. A social history (1839-1889)
  9. Eastman-Butterfield Collection
  10. L'Institut d'art de Chicago possède la 36e série
  11. Centre canadien d'architecture
  12. Boston Public Library
  13. Institut d'art de Chicago
  14. Arnold Lewis et Keith Morgan, American Victorian Architecture, Dover publications, 1975