Albert Einstein Institution

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Albert Einstein Institution
AEI sur Cottage Street à East Boston.
AEI sur Cottage Street à East Boston.

Création
Type Association à but non lucratif
Domaine To advancing the study and use of strategic nonviolent action in conflicts throughout the world.
Siège East Boston, Massachusetts, United States
Langue anglais
Executive Director Jamila Raqib
Personnes clés Gene Sharp (fondateur),
Site web [www.aeinstein.org/ Site officiel AEI]

L' Albert Einstein Institution est une association à but non lucratif spécialisée dans l'étude des méthodes de résistance nonviolente dans les conflits. Elle communique par des livres, conférences, consultations et ateliers. Le fondateur est Gene Sharp, connu pour ses ouvrages sur la stratégie de l'action nonviolente. Les buts de l'Albert Einstein Institution sont la défense de la liberté et de la démocratie, et la réduction de la violence par l'action non-violente.

Historique[modifier | modifier le code]

L'Albert Einstein Institution a été créé en 1983 et fonctionne depuis un petit bureau au domicile de Gene Sharp à East Boston au Massachusetts. Le directeur exécutif actuel est Jamila Raqib[1].

Un documentaire du directeur écossais, Ruaridh Arrow "Comment Démarrer une Révolution", sur l'influence mondiale de l'Institution Albert Einstein et du travail de Gene Sharp a été publié en septembre 2011. Le film a remporté "Best Documentary" et "The Mass Impact Award" au Festival du film de Boston en septembre 2011. La première européenne a eu lieu au London Raindance Film Festival le 2 octobre 2011, où elle a également remporté le prix du meilleur documentaire. Le film a été décrit comme le film non officiel du mouvement Occupy Wall St qui se déroule dans Occupy camps dans des villes du monde entier. Le film a été diffusé aux députés et lords des British Houses of Parliament le 1er février 2012.

Projets[modifier | modifier le code]

L'institution a été consultée par des groupes soutenant la démocratie par des soulèvements de masse, en particulier en Birmanie, Thaïlande, Égypte, Chine (Hong Kong, Tibet), Serbie, Guinée équatoriale, les territoires occupés en Palestine et ailleurs. Elle a travaillé à faire connaître le pouvoir et le potentiel de la lutte nonviolente dans le monde entier à travers le matériel pédagogique, les écrits savants, les ateliers et les médias. Par ses recherches et publications, elle a inspiré de très nombreuses révolutions nonviolentes comme la Révolution orange en Ukraine[2]

Controverses[modifier | modifier le code]

L'ancien président vénézuélien Hugo Chávez a accusé l'institution Albert Einstein d'être derrière une tentative de «coup d'Etat» au Venezuela. Le Dr Sharp et l'Institution Albert Einstein ont rejeté de telles accusations. En réponse aux accusations portées contre l'institution, le professeur Stephen Zunes a lancé une pétition intitulée «Lettre ouverte à l'appui de Gene Sharp et Action stratégique nonviolente» qui exprime son soutien au Dr Sharp et à l'Institution Albert Einstein. La pétition a été signée par de nombreux éminents et activistes de renom, dont Howard Zinn et Noam Chomsky.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Voir le site », Albert Einstein Institution,‎ (lire en ligne)
  2. The Age of Neo-Imperialism, Henry Dsouza, 2014

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Études et recherches[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]